(New York) La Belge Kim Clijsters, 37 ans, n’est pas sûre de pouvoir participer aux Internationaux des États-Unis dans 10 jours à cause d’une blessure abdominale qui l’a obligée vendredi à se retirer du tournoi Western & Southern, tournoi préparatoire à Flushing Meadows.

Agence France-Presse

Trois fois victorieuse des Internationaux des États-Unis (2005, 2009 et 2010), Clijsters avait été invitée à ce tournoi, joué d’habitude à Cincinnati, mais déplacé à New York cette année, sur les courts de Flushing Meadows, à cause du coronavirus.

« C’est décevant de devoir me retirer du tournoi, mais j’ai discuté avec mes médecins. J’ai besoin de repos et je vais continuer à me préparer dans la bulle du Centre Billie Jean King », a expliqué l’ancienne numéro 1 mondiale, également invitée aux Internationaux des États-Unis, qui débuteront le 31 août.

La Belge a remporté quatre tournois du Grand Chelem dans sa carrière, dont trois fois les Internationaux des États-Unis. En 2009, elle avait bénéficié d’une invitation pour participer, après un congé maternité.

Clijsters a aussi remporté les Internationaux d’Australie en 2011, puis elle a pris sa retraite du tennis fin 2012. Elle a entamé son retour début 2020, avant la longue pause provoquée par le coronavirus. Après sept ans d’absence, elle n’est plus classée par la WTA.