(New York) Le Japonais Kei Nishikori a annoncé vendredi qu’il était encore positif au coronavirus et allait rester en quarantaine jusqu’au début de la semaine prochaine, alors que les Internationaux des États-Unis doivent débuter le 31 août sur les courts de Flushing Meadows.

Agence France-Presse

Finaliste des Internationaux des États-Unis en 2014, Nishikori avait été testé positif dimanche dernier en Floride. Il a donc dû déclarer forfait pour le tournoi de préparation, en fait celui de Cincinnati qui a été déplacé et débute samedi sur les mêmes courts que les Internationaux des États-Unis.

S’il est encore positif en début de semaine prochaine, le Japonais risquera de rater le début des Internationaux des États-Unis. « J’ai très peu de symptômes et je reste complètement isolé », a-t-il expliqué sur les réseaux sociaux.  

« Je vous tiendrai au courant du résultat de mon prochain test », a ajouté le 31e joueur mondial, qui a souvent bien joué à Flushing : battu en finale par Marin Cilic en 2014, il est aussi arrivé en demi-finale en 2016 et 2018.

Nishikori a remporté 12 tournois sur le circuit ATP, dont six sur le sol américain. Le dernier remonte à 2019, à Brisbane.