(Longueuil) En attendant qu’il soit totalement remis de sa blessure, Félix Auger-Aliassime a accueilli favorablement le plan de relance des activités du circuit professionnel masculin, a indiqué son agent jeudi.

Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse canadienne

« Je lui ai parlé depuis l’annonce (d’hier) et il est évidemment content », a déclaré l’agent Bernard Duchesneau en entretien téléphonique avec La Presse canadienne, jeudi après-midi.

« Il est cependant déçu que la Coupe Rogers de Toronto ne fasse pas partie du calendrier pour le mois d’août. Par contre, ça n’était pas une surprise. En même temps, il se réjouit parce qu’il y a deux mois de compétitions qui ont été annoncés (par l’ATP) », a ajouté celui qui s’est fait le porte-parole du tennisman — qui pointe au 20e échelon mondial – pendant ses vacances.

Duchesneau faisait allusion au plan de relance du circuit masculin dévoilé mercredi, lequel se mettra en branle dès le 14 août avec la tenue de l’Omnium Citi, à Washington. Puis, si tout se déroule bien, Auger-Aliassime compte participer à l’Omnium Western & Southern, à compter du 22 août, et aux Internationaux des États-Unis.

Le tournoi du Grand Chelem a reçu le feu vert du gouvernement de l’État de New York mardi pour être présenté à Flushing Meadows du 31 août au 13 septembre, à huis clos. Les organisateurs ont précisé que le tournoi préparatoire de Cincinnati (Western & Southern), habituellement présenté tout juste avant les Internationaux des États-Unis, aura lieu comme prévu, mais à Flushing Meadows également.

« Tout ce que je peux dire à ce sujet, c’est que l’ATP fait des pieds et des mains pour que la relance soit la plus sécuritaire possible. Évidemment, il n’y a pas de risque zéro, mais je suis certain que tout ce qui pourra être fait le sera, a confié Duchesneau. Nous avons confiance (en l’ATP), car ces tournois-là n’auraient pas été ajoutés au calendrier sans que la sécurité des joueurs et de leur entourage soit prise en compte. Tout a été pensé, et repensé. Félix a été rassuré. »

Ce point de vue n’était pas partagé de tous. Plusieurs joueurs ont émis des réserves quant à ce plan de « ville bulle » au cours des dernières heures.

Bianca y sera, Gabriela probablement pas

Si la championne en titre des Internationaux des États-Unis, l’Ontarienne Bianca Andreescu, a déclaré mercredi avoir hâte d’y participer pour tenter de défendre son titre, sa compatriote Gabriela Dabrowski semblait moins chaude à l’idée.

« Il sera IMPOSSIBLE de contrôler et de faire respecter la bulle, dans laquelle les joueurs ne se déplaceront que de l’hôtel vers le site de compétition et vice-versa », a écrit Dabrowski sur Twitter.

« Nous ne savons pas avec qui les joueurs entreront en contact, et ceux qui n’obéissent pas (aux directives) mettront en péril la santé de tout le monde », a renchéri celle qui a remporté les titres des Internationaux d’Australie et de France en double mixte.

Quant à la Roumaine Simona Halep, la deuxième raquette mondiale, elle a déjà indiqué qu’il était « très peu probable » qu’elle participe aux Internationaux des États-Unis.

« Même si les conditions sont établies sur papier pour les Internationaux des États-Unis, Simo (Halep) a réitéré qu’il est très peu probable qu’elle y participe », a mentionné une porte-parole de la Roumaine à l’agence Reuters.

Entre-temps, même si Auger-Aliassime est en vacances, celles-ci ne sont pas de tout repos.

En ce sens, Duchesneau a assuré que la rééducation de son client, à la suite d’une entorse à la cheville droite subie quelques jours avant son entrée en scène au tournoi « Ultimate Tennis Showdown » en France, allait bon train.

« Il n’y a rien de grave. Ce n’est qu’une question de’timing’ ; c’est arrivé quelques jours avant le début du tournoi, donc c’était impossible pour lui d’y prendre part sans courir le risque d’aggraver sa blessure. On ne prend pas de risque avec ça. Il suit les recommandations des médecins, et on parle d’un horizon très court d’ici avant qu’il soit rétabli. »

Et si tout se déroule comme prévu, il devrait être de nouveau sur les courts à compter de la fin du mois. Ça lui donnera pratiquement un mois et demi avant la relance officielle des activités de l’ATP.

Les Internationaux des États-Unis sont habituellement le quatrième et dernier tournoi majeur de la saison. Ils seront le deuxième en séquence en 2020, après les Internationaux d’Australie, qui ont été présentés en février dernier.

Les Internationaux de France ont été reportés en mai à cause de la pandémie du coronavirus, et ils se mettront maintenant en branle à compter du 27 septembre, ont annoncé les organisateurs mercredi.

Pour sa part, le tournoi de Wimbledon a été annulé pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale en 1945.