(Paris) Le Masters 1000 de Paris se jouera bien à partir du 31 octobre comme prévu, a affirmé mercredi le président de la Fédération française de tennis (FFT) Bernard Giudicelli, alors que l’ATP a publié un calendrier post-coronavirus qui s’arrête au 11 octobre à l’issue de Roland-Garros.

Agence France-Presse

« Oui bien sûr on confirme, on confirme », a déclaré M. Giudicelli qui était interrogé en conférence de presse sur la tenue de Bercy aux dates prévues initialement.

« Ce sera un évènement inédit : autant on aura un Roland-Garros historique (car déplacé de mai à fin septembre, NDLR), autant on aura un Rolex Paris Masters différent puisqu’il y aura peu d’opportunités de jeu offertes (cette année) et que les joueurs seront intéressés par y participer », a déclaré le dirigeant.

Le circuit ATP a été gelé mi-mars en raison de la pandémie de coronavirus et reprendra officiellement le 14 août à Washington.

Entre temps, de nombreux tournois ont été annulés, y compris Wimbledon, et l’ATP travaille à un nouveau calendrier de fin de saison.

Pour l’heure, le dernier tournoi officiellement programmé est Roland-Garros dont la finale se jouera le 11 octobre. L’ATP a dit mercredi « étudier toutes les options pour ajouter des tournois ATP 500 et 250 si les circonstances le permettent ».

La FFT a-t-elle eu l’idée de céder sa semaine de Bercy à d’autres tournois ? « Jamais jamais, jamais de la vie ! », a tranché le président Giudicelli.