(Bruxelles) Elle a gagné trois fois l’US Open et c’est sur le continent américain qu’elle revient aux affaires : la Belge Kim Clijsters, retraitée des courts depuis 2012, a dévoilé lundi son programme de retour à la compétition, qui débutera en mars en Mexique.

Agence France-Presse

« Encore quelques semaines de patience et je serai prête à entrer en piste », a affirmé Clijsters dans une vidéo publiée sur plusieurs réseaux sociaux, plus de trois mois après avoir annoncé la reprise de sa carrière.  

Dans ses publications, l’ex-N.1 mondiale a identifié les tournois de Monterrey (du 2 au 8 mars), d’Indian Wells (du 11 au 22 mars) et de Charleston (du 4 au 12 avril), suggérant que les trois épreuves devraient être les premières à son programme.

« J’ai hâte de jouer mon premier tournoi. L’entraînement a assez duré », a écrit la Belge, âgée de 36 ans.

Clijsters avait initialement prévu de reprendre la compétition à l’Open d’Australie en janvier, un Grand Chelem qu’elle avait remporté en 2011. Mais une blessure à un genou contractée à l’entraînement a contrecarré ses plans.

« Mon genou va beaucoup mieux, il n’est pas encore complètement guéri mais j’augmente l’intensité de mes entraînements », a-t-elle assuré lundi.

La joueuse du Limbourg s’alignera pour la première fois à Monterrey. Elle a gagné le tournoi d’Indian Wells à deux reprises (2003 et 2005).

La Belge avait déjà pris une première fois sa retraite en mai 2007, avant de revenir à la compétition en août 2009 après avoir donné naissance à son premier enfant.

Clijsters compte 41 titres à son palmarès, dont quatre en Grand Chelem, trois US Open (2005, 2009 et 2010) et un Open d’Australie (2011), et trois Masters (2002, 2003 et 2010).

Passée professionnelle en 1997, elle a atteint la place de N.1 mondiale pour la première fois en 2003. Au total, elle l’a occupée pendant vingt semaines, la dernière fois en février 2011, point d’orgue de son premier retour fructueux.