(Londres) Le champion en titre Alexander Zverev a signé une autre belle victoire lors des Finales de l’ATP, battant le favori Rafael Nadal en deux manches de 6-2, 6-4, lundi, défaisant l’Espagnol pour une première fois en carrière.

Mattias Karen
Associated Press

Nadal montrait un dossier de 5-0 contre Zverev, mais il a été méconnaissable en commettant plusieurs erreurs sur le terrain de l’O2 Arena.

PHOTO ALBERTO PEZZALI, AP

Rafael Nadal

À son premier match depuis qu’il s’est retiré des demi-finales du Masters de Paris en raison d’une blessure à l’abdomen, il y a neuf jours, Nadal a perdu son service à trois occasions. L’Espagnol n’a forcé aucune balle de bris et son coup droit a causé quatre fois plus de fautes directes (13) que de coups gagnants (trois).

Le duel a pris fin 83 minutes plus tard, ce qui veut dire que Zverev a vaincu chacun des trois ténors du tennis lors de ses trois derniers matchs à l’O2 Arena.

L’Allemand a défait le sextuple champion Roger Federer lors des demi-finales, l’an dernier, avant de vaincre le quintuple champion Novak Djokovic en finale.

Historiquement, Nadal n’est pas toujours à son mieux lors des Finales de l’ATP, qui viennent au terme d’une saison difficile. L’Espagnol joue un style demandant physiquement, mais il a réussi à se qualifier pour cet événement pour une 15e année consécutive. Il a toutefois déclaré forfait à six reprises en raison d’une blessure, sans jamais être couronné champion.

Nadal n’a pas conclu un tournoi depuis qu’il a remporté les Internationaux de tennis des États-Unis, en août, déclarant forfait à Shanghaï en raison d’une blessure à la main. Il s’est présenté à Londres afin d’empêcher Djokovic de s’emparer du premier rang mondial.

Djokovic a gagné son premier match du tournoi, dimanche, et la défaite de Nadal réduit son avance sur le Serbe à seulement 440 points. Chaque victoire dans la ronde préliminaire vaut 200 points et un total de 1300 points supplémentaires sont encore disponibles pour chaque joueur.

Plus tôt lundi, Stefanos Tsitsipas a finalement obtenu une première victoire en carrière aux dépens de Daniil Medvedev. Un gain qui signifie beaucoup pour le Grec.

PHOTO KIRSTY WIGGLESWORTH, AP

Stefanos Tsitsipas

Pas seulement parce que Tsitsipas était 0-5 contre le Russe avant de l’emporter 7-6 (5), 6-4, lundi, à la O2 Arena, ou encore parce qu’il fait ses débuts aux Finales de l’ATP.

Mais surtout parce que deux des principales vedettes montantes du tennis ne s’apprécient tout simplement pas beaucoup.

« C’est une victoire à laquelle j’aspirais depuis longtemps, et c’est super qu’elle arrive en ce moment, a confié Tsitsipas. Nous n’avons pas d’atomes crochus. Ce n’est pas que je le déteste (mais) nous n’irons pas dîner ensemble. »

Ce différend remonte à leur première confrontation, à Miami, l’année dernière, lorsque Medvedev a sermonné Tsitsipas pour ne pas s’être excusé après avoir touché le filet lors d’un échange, une altercation où les deux joueurs ont échangé des insultes sur le terrain.

PHOTO ALBERTO PEZZALI, AP

Daniil Medvedev

« Après cela, je pense que je n’ai pas gagné un seul match. Il m’a fait perdre mes moyens et j’étais très frustré que cela se soit passé ainsi, a poursuivi Tsitsipas. Il a commencé par me dire que je devrais m’excuser, que ce que je fais est antisportif. Cela m’a affecté. Je me suis énervé et j’ai dit ce que j’ai dit, ce que je regrette. Mais j’étais très frustré à l’époque. »

Depuis ce match, Medvedev a remporté quatre autres victoires consécutives contre Tsitsipas, notamment en demi-finales à Shanghaï en octobre.

Mais lundi, le Grec, sixième tête de série, a obtenu la seule balle de bris du match pour prendre une avance de 5-4 à la deuxième manche et il a concrétisé sa victoire avec un smash au filet.

« Il était meilleur aujourd’hui, mais je sentais qu’il me manquait certaines choses, a mentionné Medvedev. Cela me frustre après coup. Je pense que cela me frustre, peu importe l’adversaire. Je déteste perdre contre quiconque. Bien sûr, je voulais poursuivre ma séquence victorieuse contre lui, mais c’est comme ça. »

Énergique

Les deux joueurs en sont à leurs débuts à ce tournoi de fin d’année qui réunit les huit meilleurs au classement, disputé selon un format de tournoi à la ronde avant les demi-finales.

Medvedev s’est affirmé comme l’un des meilleurs joueurs sur surface dure du circuit cette saison, disputant la finale des Internationaux des États-Unis et gagnant quatre titres sur ce type de terrain.

Mais Tsitispas — le premier Grec à se qualifier pour les Finales de l’ATP — a utilisé son coup droit énergique pour empêcher le Russe de dicter l’allure du match. Il est monté au filet à 26 reprises et a gagné 22 de ces points.

Dans l’autre groupe, Novak Djokovic a vaincu Matteo Berrettini, dimanche, tandis que Roger Federer s’est incliné face à Dominic Thiem.