(New York) Danill Medvedev s’est d’abord fait connaître aux Internationaux des États-Unis en attirant des foudres des spectateurs. Vendredi, il a gagné le respect de tous en obtenant son tout premier laissez-passer pour un tournoi du Grand Chelem.

Associated Press

La cinquième tête de série s’est taillé une place en finale grâce à un gain en trois manches de 7-6 (5), 6-4-6-3 face au Bulgare Grigor Dimitrov, vendredi soir, en demi-finale.

Lors de son entrevue d’après-match, sur le court, Medvedev a fait référence aux « controverses du tournoi », qui lui ont valu une amende de 19 000 $, et a avoué qu’il savait que ça « n’allait pas être un public facile ».

Medvedev a offert un style de jeu un peu erratique vendredi, et il a évité de justesse de perdre la première manche en utilisant son style défensif.

À 23 ans, Medvedev, participera à sa quatrième finale en autant de tournois dimanche.

Dimitrov, 78e tête de série, a éliminé Roger Federer en cinq manches en quarts de finale et était à un point près de remporter la première manche face à Medvedev.

Le Bulgare n’a cependant pas été en mesure de capitaliser, étant faible lors du bris d’égalité. Medvedev a par la suite brisé son service lors du dernier jeu de la deuxième manche.

Tout comme Medvedev, l’Italien Matteo Berrettini (No. 24), tentera de créer la surprise et d’atteindre la finale du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière.

Plus tard en soirée, il aura rendez-vous avec l’Espagnol Rafael Nadal pour déterminer l’identité de l’adversaire de Medvedev dimanche.

Nadal tente de mettre la main sur son quatrième titre à Flushing Meadows et sur son 19e titre majeur au total pour se rapprocher de Roger Federer, qui possède 20 titres du Grand Chelem.