(New York) Le Britanno-Colombien Vasek Pospisil a retenu l’attention parmi les Canadiens, mardi, battant le Russe et neuvième tête de série Karen Khachanov 4-6, 7-5, 7-5, 4-6, 6-3 dans un duel de premier tour.

La Presse canadienne

De son côté, l’Ontarienne Bianca Andreescu a fait fi de la pression nouvelle et a défait l’Américaine Katie Volynets 6-2, 6-4. L’Ontarien Brayden Schnur a perdu 6-2, 6-4, 6-4 face au Français Benoît Paire, 29e tête de série.

Pospisil a inscrit une cinquième victoire en carrière contre un membre du top-10 mondial. Son duel face à Khachanov a duré trois heures 50 minutes.

Présentement 216e au classement mondial, Pospisil a réussi 53 coups gagnants, dont 15 as, et a commis 61 fautes directes. De son côté, Khachanov a été limité à 37 coups gagnants et il a commis 38 fautes directes.

Pospisil a aussi été le plus opportuniste en situation de bris. Le joueur âgé de 29 ans a profité de quatre des six balles de bris qu’il a obtenues, tandis que Khachanov a été 3-en-12 en situation de bris.

Opéré au dos l’automne dernier, Pospisil avait été ennuyé par un problème à un poignet au cours des dernières semaines.

Khachanov avait atteint les demi-finales à la Coupe Rogers, à Montréal, plus tôt en août.

Au deuxième tour, Pospisil croisera le fer avec l’Américain Tennys Sandgren, 72e au monde. Sandgren a vaincu le Français Jo-Wilfried Tsonga 1-6, 6-7 (2), 6-4, 7-6 (5), 7-5.

Plus tôt dans la journée, Andreescu a réussi un bris de service important dans le neuvième jeu de la deuxième manche face à Volynets, 413e raquette mondiale, pour accéder au deuxième tour des Internationaux des États-Unis.

PHOTO DANIELLE PARHIZKARAN, USA TODAY SPORTS

Bianca AndreescuAndreescu, 15e tête de série du tournoi de Flushing Meadows, a mis 90 minutes à se défaire de son adversaire âgée de 17 ans, qui a tout de même chèrement vendu sa peau.

Andreescu, 15e tête de série du tournoi de Flushing Meadows, a mis 90 minutes à se défaire de son adversaire âgée de 17 ans, qui a tout de même chèrement vendu sa peau.

« C’était mon match de premier tour, mon premier match du tournoi. Peut-être que j’étais un peu rouillée au début, a dit Andreescu. J’affrontais une joueuse plus jeune que moi, ce n’est pas un scénario auquel je suis habituée. D’habitude, c’est moi la jeune. »

Andreescu avait un bandage sous le genou gauche, comme c’était le cas lors des derniers jours à l’entraînement, mais pas à son arrivée à New York.

« Je ressentais un petit quelque chose à l’entraînement, mais ce n’est rien de très sérieux », a noté Andreescu.

Andreescu a inscrit son premier bris de service au troisième jeu du premier set, mais Volynets l’a immédiatement repris. La Canadienne a toutefois brisé les deux services suivants de l’Américaine pour gagner la première manche.

Les deux joueuses ont été nez à nez dans le set ultime, jusqu’à ce qu’Andreescu se détache. Elle a ensuite emporté le duel sur sa première balle de match.

Andreescu a réussi à placer 69 % de ses premiers services en jeu et gagné 81 % des échanges (34 sur 42) joués sur ceux-ci. Elle a sauvé quatre des cinq balles de bris qu’elle a offertes à son adversaire, en plus de réussir 28 coups gagnants contre six seulement.

Tout n’a pas été parfait pour Andreescu, qui a commis 32 fautes directes contre 16 pour Volynets.

Au deuxième tour, elle affrontera la Belge Kirsten Flipken, qui est venue de l’arrière pour vaincre la Chinoise Xiyu Wang 3-6, 6-2, 6-2. Les deux joueuses ont été repêchées des qualifications.