(New York) Eugenie Bouchard n’aura fait que passer à New York. La Québécoise s’est inclinée en deux manches de 6-3 devant la Lettone Anastasija Sevastova au premier tour des Internationaux de tennis des États-Unis, lundi, encaissant du même coup une 12e défaite d’affilée.

La Presse canadienne

Bouchard a de nouveau démontré très peu de constance dans son jeu, et elle a été brisée à quatre reprises au total en huit occasions par son adversaire. En revanche, la représentante de l’unifolié a converti ses deux seules occasions de briser Sevastova, qui l’a néanmoins emporté facilement en une heure et 14 minutes.

La joueuse originaire de Westmount a rapidement donné les devants 4-0 en première manche à la 12e tête de série. Bouchard est temporairement parvenue à freiner l’hémorragie en brisant Sevastova lors du sixième jeu, mais cette dernière s’est avérée tout simplement trop forte et elle a scellé l’issue de la première manche en 35 minutes.

Le deuxième set a été un peu plus serré — à peine. Après qu’elles se soient chacune échangé un bris lors des deux premiers jeux de la manche, Sevastova a pris l’ascendant sur la joueuse âgée de 25 ans en la brisant dès le troisième jeu pour mener 3-1. La Lettone a couronné sa victoire en brisant Bouchard une quatrième et dernière fois, lors du neuvième jeu.

L’Ontarienne Bianca Andreescu, championne en titre de la Coupe Rogers de Toronto, affrontera l’Américaine Katie Volynets au premier tour mardi.

Williams écrase Sharapova

En début de soirée, la détentrice de 23 titres majeurs Serena Williams n’a fait qu’une bouchée de Maria Sharapova, s’imposant 6-1, 6-1 en 58 minutes.

PHOTO GEOFF BURKE, USA TODAY SPORTS

Serena Williams

Il s’agissait pour Williams d’une 19e victoire d’affilée contre Sharapova, qui a cinq titres majeurs à son palmarès. Williams, huitième tête de série, présente maintenant un dossier de 20-2 en carrière contre la Russe.

Williams a réussi 16 coups gagnants contre 12 fautes directes, tandis que Sharapova, qui disputait seulement un 15e match cette saison, a été limitée à six coups gagnants contre 20 fautes directes. Williams a gagné deux fois plus de points que sa rivale, 56-28.

Sharapova, qui n’a pas battu Williams depuis 2004, a perdu chacun des neuf points disputés sur ses deuxièmes balles de service et n’a pas été en mesure de profiter des cinq balles de bris qu’elle s’est offertes.

« Chaque fois que je joue contre elle, mon meilleur tennis remonte à la surface », a dit Williams.

Williams est arrivée à Flushing Meadows, là où elle a remporté six titres, après une préparation loin d’être parfaite sur le dur. Des problèmes de spasmes au dos l’ont forcée à déclarer forfait en finale à la Coupe Rogers, à Toronto, et à se retirer du tournoi de Cincinnati la semaine suivante.

Tout ça n’a pas paru contre Sharapova.

« Mon corps est correct. Je me sens bien, a dit Williams. Mon dos va beaucoup mieux. Je suis contente d’être ici. Ça va être amusant. »

Williams était de retour sur le terrain du stade Arthur-Ashe un peu moins d’un an après avoir baissé pavillon en finale contre Naomi Osaka. Williams avait alors perdu son sang-froid quand l’arbitre lui avait donné un avertissement pour avoir reçu des conseils de son entraîneur, situé dans les gradins. Elle avait ensuite été pénalisée d’un point pour avoir fracassé sa raquette sur le terrain, puis d’un jeu pour avoir abusé verbalement de l’arbitre.

Par ailleurs, la championne des Internationaux de France Ashleigh Barty a dû orchestrer une remontée pour venir à bout de Zarina Diyas 1-6, 6-3, 6-2.

Barty, qui a commis 36 fautes directes et n’a affiché qu’un taux de réussite de 50 % avec sa première balle de service, a été carrément dominée au premier set. Elle s’est cependant ressaisie à minuit moins une, alors que le pointage était de 3-3 au deuxième set.

La deuxième tête de série a gagné neuf des 11 jeux suivants, le dernier se terminant lorsque Diyas, la 80e joueuse mondiale, a expédié son coup droit au-delà de la ligne de fond.

Parmi les autres résultats enregistrés lundi, la troisième tête de série Karolina Pliskova a fait fi de 32 fautes directes pour prendre la mesure de la Tchèque Tereza Martincova 7-6 (6), 7-6 (3). L’Ukrainienne Elina Svitolina, no 5, a défait l’Américaine Whitney Osuigwe 6-1, 7-5.

L’Allemande Angelique Kerber, 14e tête de série, a perdu 7-5, 0-6, 6-4 face à la Française Kristina Mladenovic. La Française Caroline Garcia, 27e, a été la seule autre tête de série à s’incliner, 7-6 (8), 6-2 contre la Tunisienne Ons Jabeur.

La médaillée d’or olympique Monica Puig a été battue par la Suédoise Rebecca Peterson 6-3, 6-3.