(New York) La jeune Américaine Amanda Anisimova a déclaré forfait en vue des Internationaux de tennis des États-Unis à la suite du décès de son père et entraîneur, Konstantin.

Associated Press

Un communiqué des membres de la famille, publié par les agents d’Anisimova, a fait savoir: «Nous sommes sous le choc et attristés par le décès soudain de notre père. Nous apprécions les expressions d’amour et de soutien en cette période difficile et nous vous demandons de respecter notre vie privée.»

L’Association américaine de tennis a annoncé qu’Anisimova s’était retirée du dernier tournoi en Grand Chelem de l’année, où les matchs du tableau principal commencent lundi.

Anisimova, qui est née dans le New Jersey de parents russes et qui a déménagé en Floride à l’âge de trois ans, est actuellement classée 24e au monde et aurait figuré parmi les têtes de série à Flushing Meadows.

Elle est une vedette montante du tennis féminin. Elle a atteint les demi-finales à Roland-Garros en juin à l’âge de 17 ans.

Anisimova a d’ailleurs créé la surprise en éliminant la championne en titre Simona Halep en quarts de finale à Roland-Garros, avant de perdre face à l’éventuelle championne Ashleigh Barty en trois manches.

Elle a remporté son premier titre WTA en avril à Bogota, en Colombie.

Chez les juniors, Anisimova a remporté le titre aux Internationaux des États-Unis en 2017, disposant de Coco Gauff en finale.