À l’instar de Rafael Nadal, la Canadienne Bianca Andreescu a décidé de s’accorder une pause cette semaine après sa victoire à la Coupe Rogers.

La Presse canadienne

Andreescu a ainsi déclaré forfait pour le tournoi de Cincinnati, ce qui lui permettra de se préparer en vue des Internationaux des États-Unis, dernière manche du Grand Chelem, présentés dans deux semaines à New York. Nadal a pris la même décision, lui qui a signé sa cinquième victoire à la Coupe Rogers après avoir défait le Russe Daniil Medvedev en deux manches.

Andreescu, âgée de 19 ans, est devenue la première Canadienne à gagner ce tournoi en 50 ans lorsque Serena Williams a abandonné en finale.

Cette victoire a permis à Andreescu de faire un bond au classement de la WTA. Elle occupe désormais le 14e échelon, une progression de 13 positions. Rappelons qu’elle occupait le 107e rang au début de l’année. Elle a aussi remporté le tournoi d’Indian Wells en mars.

La Japonaise Naomi Osaka, vaincue par Williams en quarts de finale à Toronto, a repris le sommet du classement féminin, devant l’Australienne Ashleigh Barty, éliminée dès le premier tour à la Coupe Rogers.

Serena Williams a grimpé de deux positions, au huitième rang. Il s’agit de son meilleur classement depuis le début de 2017 lorsqu’elle dominait le classement.

Eugenie Bouchard, éliminée par Andreescu dès le premier tour à Toronto, a encore perdu du terrain, glissant à la 114e position.

Chez les hommes, aucun changement parmi le trio de tête formé de Novak Djokovic, Nadal et Roger Federer.

Milos Raonic est toujours le Canadien le mieux classé au 20e échelon mais il est désormais talonné par le jeune Québécois Félix Auger-Aliassime, qui ne lui concède que 25 points. Denis Shapovalov a glissé au 34e rang, en baisse de deux positions.