(Monaco) Novak Djokovic a connu un match inégal et a finalement baissé pavillon devant Daniil Medvedev, qui a eu le meilleur 6-3, 4-6, 6-2, vendredi, lors des quarts de finale du Masters de Monte-Carlo.

Associated Press

Le Serbe et no 1 mondial, deux fois champion à Monte-Carlo, n’a pas été l’ombre de lui-même, commettant 47 fautes directes.

De son côté, le champion en titre Rafael Nadal a aussi connu des ennuis. Toutefois, l’Espagnol et deuxième tête de série a effacé un retard de 4-1 en première manche pour finalement vaincre l’Argentin Guido Pella 7-6 (1), 6-3.

« C’était très important pour moi de terminer le match en deux manches, a dit Nadal. C’était difficile de perdre les trois premiers jeux, mais j’ai trouvé le moyen de renverser la vapeur. Parfois, un match comme celui-là où vous souffrez peut vous aider à trouver votre rythme. »

Nadal avait facilement marché vers un 11e titre à Monte-Carlo l’an dernier, n’accordant jamais plus de quatre jeux dans une manche. Pella s’en voudra donc, alors qu’il était au service pour s’offrir une avance de 5-1 en première manche quand il a commis une double faute.

Puis, dans une impasse de 5-5, Nadal a été victime d’un autre bris de service. Pella est donc devenu le premier joueur depuis Kyle Edmund en 2017 à servir pour une manche face à Nadal sur la terre battue de Monte-Carlo.

Pella s’est retrouvé à 30-30, mais Nadal est allé chercher le bris de service pour forcer la présentation d’un bris d’égalité — son premier à Monte-Carlo depuis 2015 contre John Isner au troisième tour.

Nadal a été victime d’un bris à zéro quand il s’est retrouvé au service pour le match, mais il a immédiatement donné la réplique à Pella pour fermer les livres après 2 heures 20 minutes de jeu.

PHOTO YANN COATSALIOU, AGENCE FRANCE-PRESSE

Rafael Nadal

L’Espagnol a donc atteint le carré d’as pour une cinquième année de suite à Monte-Carlo.

Au prochain tour, Nadal affrontera l’Italien et 13e tête de série Fabio Fognini, qui a défait le Croate et neuvième tête de série Borna Coric 1-6, 6-3, 6-2.

Fognini présente un dossier en carrière de 3-11 contre Nadal, dont deux victoires et six défaites sur terre battue. Il est l’un des 22 joueurs à avoir vaincu Nadal sur terre battue et l’un des sept à avoir accompli l’exploit plus d’une fois.

Plus tôt dans la journée, Medvedev, 10e tête de série, participait à un premier quart de finale de la série Masters en carrière, mais n’a pas semblé nerveux. C’est plutôt Djokovic qui a accumulé les erreurs.

« Lors d’une journée venteuse comme aujourd’hui, les conditions changent lors de chaque jeu, a dit Djokovic. C’est difficile de prendre votre rythme et il ne m’a pas donné l’occasion de prendre mon rythme. Il a été très patient et a bien joué tactiquement. »

Medvedev a été victime d’un bris quand il s’est retrouvé au service pour le match à 5-1 en troisième manche, mais il a joué le même tour à Djokovic pour une cinquième fois lors du jeu suivant.

Djokovic a commis une double faute à 30-30, offrant une première balle de match à son rival. Medvedev a ensuite confirmé sa première victoire face au Serbe et face à un joueur au sommet de l’échelle mondiale grâce à un coup gagnant du revers.

« C’était incroyable, a dit Medvedev. Il a moins bien joué que d’habitude, mais je continue à prendre de l’expérience. »

Pour sa part, Djokovic n’a pas atteint le carré d’as lors de ses trois derniers tournois, après être aussi arrivé à court à Indian Wells et Miami.

« Il me manque la détermination d’y aller pour des coups plus risqués sur certains points », a-t-il dit.

PHOTO YANN COATSALIOU, AGENCE FRANCE-PRESSE

Dusan Lajovic

Lors des demi-finales, Medvedev affrontera le Serbe Dusan Lajovic, qui a aussi atteint les demi-finales d’un Masters pour une première fois en carrière à la suite d’un gain de 6-4, 7-5 face à l’Italien issu des qualifications Lorenzo Sonego.

Lajovic n’a pas perdu une seule manche jusqu’ici lors du tournoi sur terre battue.