(Washington) Félix Auger-Aliassime et Milos Raonic ont atteint le troisième tour de l’Omnium Citi.

La Presse canadienne

Les deux Canadiens avaient bénéficié d’un laissez-passer lors du premier tour puisqu’ils sont respectivement neuvième et huitième têtes de série du tournoi de Washington.

Auger-Aliassime a d’abord disposé de l’Américain Reilly Opelka 6-4, 3-6 et 6-4, mercredi.

Le Québécois a prévalu grâce à un deuxième bris, quand son adversaire a envoyé un revers dans le filet. C’était sa deuxième occasion de l’emporter ; Opelka a repoussé la première à l’aide d’un 22e as.

Auger-Aliassime prend part à l’Omnium Citi pour la première fois. Il est classé 22e au monde, tandis qu’Opelka est 43e.

« (Opelka) est incroyable au service. J’ai dû changer ma position. J’essayais de varier ma position. J’étais toujours battu par un as au même endroit. C’était frustrant, a raconté Auger-Aliassime.

“J’ai dû faire des ajustements. J’ai été capable de me racheter en troisième manche. Il y a parfois des moments frustrants dans un match de tennis. C’est comme ça. »

Auger-Aliassime aura comme prochain rival le Croate Marin Cilic, qui a triomphé à Flushing Meadows en 2014. Il est la sixième tête de série.

Raonic a enchaîné en battant l’Américain Tim Smyczek 6-1, 6-4. Raonic est 20e à l’ATP, tandis que Smyczek est 281e au monde.

L’Ontarien a réussi 16 as et a gagné 26 des 28 points disputés quand il a placé sa première balle de service en jeu.

Smyczek a pris les commandes 4-2 en deuxième manche, mais Raonic a été en mesure de renverser la vapeur en remportant les quatre derniers jeux de la rencontre. Il s’est imposé au terme d’un duel de 66 minutes.

Raonic a remporté ce tournoi en 2014. Dans sa quête de régner à nouveau, il sera maintenant confronté à l’Allemand Peter Gojowczyk, qui a défait l’Australien Alex de Minaur 6-3, 7-6 (6).

Par ailleurs, l’Américain John Isner a réussi 14 as et a défait le Polonais Hubert Hurkacz, 6-4 et 6-4. De son côté, le Français Benoît Paire a eu le meilleur 6-3, 6-7 (5), 7-6 (5) contre l’Australien Marc Polsman.

En soirée, le Grec et favori à Washington Stefanos Tsitsipas a vaincu l’Américain Tommy Paul 6-3, 7-5. Tsitsipas s’est rendu en demi-finales du tournoi l’an dernier.

En double, les frères Andy et Jamie Murray, de l’Écosse, ont atteint les quarts de finale en battant les Français Édouard Roger-Vasselin et Nicolas Mahut 6-4, 6-7 (7) et 10-5.

Andy a déjà été classé numéro 1 en simple. Jamie a déjà eu ce statut en double. Ils font équipe pour la première fois depuis 2016.