(Los Angeles) L’Américaine Coco Vandeweghe, ancienne 9e joueuse mondiale, a remporté son premier match depuis dix mois en s’imposant lundi au premier tour du tournoi WTA de San José.

Agence France-Presse

Demi-finaliste de l’US Open et de l’Open d’Australie en 2017, Vandeweghe était absente des courts depuis son élimination au premier tour de l’Open de Chine en septembre.

Elle a passé une partie de l’année 2018 handicapée par une blessure à une cheville et à un pied.

Incapable de s’imposer depuis juin 2018 et tombée au 636e rang mondial, Vandeweghe a dominé la jeune Tchèque Marie Bouzkova 6-2, 6-4 en un peu plus d’une heure à San José.

« Et dire qu’il y a cinq mois, je n’arrivais même pas à marcher… Je suis pleine de toutes sortes d’émotions », a confié la joueuse de 27 ans.

« Avant tout, je pensais juste à m’amuser », a ajouté celle qui a reçu un laissez-passez pour le tournoi américain, dont elle avait atteint la finale à deux reprises quand il se disputait encore à Stanford.

Au prochain tour, elle affrontera la tête de série N.2 Aryna Sabalenka.