(Londres) Andy Murray a complété son retour triomphant en mettant la main sur le titre en double du tournoi sur gazon du Queen’s Club, dimanche.

Associated Press

Après avoir subi une intervention chirurgicale à la hanche et après avoir raté cinq mois d’activités, Murray a fait équipe avec Feliciano Lopez pour vaincre Rajeev Ram et Joe Salisbury 7-6 (6), 5-7, 10-5.

Lopez a pris part à cette finale du double après avoir défait Gilles Simon en trois manches de 6-2, 6-7 (4), 7-6 (2) lors de la finale en simple, plus tôt dans la journée.

Lopez est devenu le premier homme à gagner les deux titres de ce tournoi depuis Mark Philippoussis, en 1997.

Murray espère que l’intervention chirurgicale pourra sauver sa carrière. En janvier, il avait déclaré qu’il envisageait de prendre sa retraite après le tournoi de Wimbledon en raison de l’immense douleur qu’il ressentait quotidiennement.

PHOTO TONY O’BRIEN, ACTION IMAGES VIA REUTERS

Andy Murray

Le triple gagnant d’un tournoi du Grand Chelem approche Wimbledon, qui s’amorcera le 1er juillet, avec beaucoup de confiance, car il n’a pas ressenti de douleur cette semaine. Il a signé un premier titre en double depuis 2011, à Tokyo, en compagnie de son frère Jamie Murray.

Murray a fait savoir qu’il ne jouerait pas en simple à Wimbledon, mais qu’il allait participer au tournoi en double avec le Français Pierre-Hugues Herbert.

Lopez, qui a été forcé de disputer trois matchs samedi, dont les demi-finales en simple, a joué pendant près de cinq heures, dimanche. À 37 ans, il est devenu le joueur le plus âgé à gagner ce tournoi.