(Paris) Mission accomplie pour Roger Federer : vendredi, pour son retour à Roland-Garros après quatre ans d’absence, il est en deuxième semaine, son objectif officiellement affiché, tout comme le maître des lieux Rafael Nadal qui a néanmoins perdu un set.

Agence France-Presse

Federer a logiquement passé le 3e tour, son 400e match en Grand Chelem, record absolu. Il a écarté pour la 3e fois un jeune adversaire qu’il ne connaissait quasiment pas voire, de son propre aveu, pas du tout en ce qui concerne le lucky loser allemand Oscar Otte (144e) qu’il a battu au 2tour. Au premier tour, il avait écarté l’Italien Lorenzo Sonego (73e).

Mais cette fois, l’opposition proposée par le Norvégien Casper Ruud (63e), 20 ans aujourd’hui et qui n’avait pas encore 6 mois lorsque le Suisse jouait et perdait son premier match sur la terre battue parisienne face à Patrick Rafter, a été un peu plus relevée. La rencontre s’est terminée sur un long bris d’égalité remporté par Federer d’un smash rageur, non sans que Ruud se soit procuré une balle de set.

PHOTO PAVEL GOLOVKIN, ASSOCIATED PRESS

Casper Ruud

« Je suis très content de me retrouver au quatrième tour de Roland-Garros après ne pas avoir joué pendant tant d’années ici. Mon premier objectif est atteint, du fait d’en arriver aussi loin dans le tournoi, et de savoir où j’en suis à la fois en termes de jeu, physiquement et mentalement », a commenté Federer.

« Il y a quelques mois, je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. À ce stade, je sais où se situe mon niveau, mais je ne sais pas encore exactement quel peut être mon tout meilleur (niveau) », a ajouté le champion suisse.

Le N.3 mondial s’est imposé 6-3, 6-1, 7-6 (10/8) et affrontera l’Argentin Leonardo Mayer (68e) pour une place en quarts.

Nadal perd un set, mais passe

PHOTO KAI PFAFFENBACH, REUTERS

Rafael Nadal

De son côté, Nadal a lâché un set face au Belge David Goffin (29e), mais s’est imposé 6-1, 6-3, 4-6, 6-3 en 2 h 49.

En quête d’un 12e titre à Roland-Garros, l’Espagnol, N.2 mondial, n’avait plus perdu le moindre set sur la terre battue parisienne depuis le quart contre l’Argentin Diego Schwartzman en 2018. Il avait depuis aligné 17 sets sans en perdre un seul.

« Pendant un set et demi, mon niveau de jeu était vraiment fantastique, incroyable, a-t-il estimé. C’est difficile de jouer aussi bien. J’ai tout fait parfaitement : le service, j’ai attaqué pendant presque tout le temps, je contrôlais la direction, la hauteur de la balle, sa longueur, sa largeur… »

Au tour précédent, Nadal avait connu également un petit passage à vide à la fin de son match contre l’Allemand Yannick Maden (114e), qu’il avait mis sur le compte d’une perte momentanée de concentration. Mais pas cette fois, a-t-il assuré.

« Le meilleur tennis »

« Avec ce qu’il s’était passé l’autre jour, j’étais concentré à 100 %. Mais il faut être réaliste, le niveau auquel j’ai joué durant les 45 premières minutes, il est difficile de le maintenir. C’est très difficile parce que c’était quasiment mon top niveau, le meilleur tennis que je pouvais jouer », a-t-il affirmé.

L’Argentin Juan Ignacio Londero (78e), son adversaire au prochain tour, est prévenu.

Pliskova battue, Osaka assurée de rester N.1

PHOTO MICHEL EULER, ASSOCIATED PRESS

Karolina Pliskova

La Tchèque Karolina Pliskova, N.2 mondiale, a été éliminée au troisième tour de Roland-Garros par la Croate Petra Martic (31e) en deux sets 6-3, 6-3 vendredi.

Cette défaite précoce de Pliskova, ajoutée à l’élimination d’Angelique Kerber (N.5), au forfait de Petra Kvitova (N.6) et à l’abandon de Kiki Bertens (N.4) depuis le début de la semaine, assure à la Japonaise Naomi Osaka de rester N.1 mondiale à l’issue de la quinzaine parisienne.

PHOTO KENZO TRIBOUILLARD, AGENCE FRANCE-PRESSE

Naomi Osaka

La grande Tchèque, victorieuse à Rome il y a deux semaines, faisait partie des principales prétendantes au trophée à Roland-Garros.

Pour une place en quarts de finale, Martic affrontera soit l’Estonienne Kaia Kanepi, soit la Russe Veronika Kudermetova.

« C’était un match très difficile, elle m’a gardé sous pression tout le match, elle m’a fait courir partout, je suis heureuse de m’en être sortie », a-t-elle commenté.

« Je n’arrive pas à y croire, j’en tremble pour être honnête, c’est tellement d’émotion », a-t-elle ajouté.

PHOTO MICHEL EULER, ASSOCIATED PRESS

Petra Martic

La Croate de 28 ans égale son meilleur résultat en Grand Chelem en atteignant les huitièmes de finale. Au cours de ses trois premiers matchs, elle n’a laissé échapper que quatre jeux en moyenne.

Avec désormais quatorze matchs gagnés sur terre battue cette saison, elle est la joueuse ayant accumulé le plus de victoires sur ocre en 2019.

Stephens contre Muguruza pour une place en quarts

Sloane Stephens, finaliste de la dernière édition, et Garbine Muguruza, victorieuse en 2016, s’affronteront en 8e de finale après s’être qualifiées vendredi.

Au 3e tour, l’Américaine (7e mondiale), a écarté difficilement la Slovène Polona Hercog (71e) 6-3, 5-7, 6-4, tandis que l’Espagnole (19e) a éprouvé beaucoup moins de difficultés pour éliminer l’Ukrainienne Elina Svitolina (9e) 6-3, 6-3.

Les résultats

Simple messieurs (2e tour) :

• Martin Kližan (SVK) bat Lucas Pouille (FRA/N.22) 7-6 (7/4), 2-6, 6-3, 3-6, 9-7

Simple messieurs (3e tour) :

• Leonardo Mayer (ARG) bat Nicolas Mahut (FRA) 3-6, 7-6 (7/3), 6-4, 7-6 (7/3)

• Roger Federer (SUI/N.3) bat Casper Ruud (NOR) 6-3, 6-1, 7-6 (10/8)

• Kei Nishikori (JPN/N.7) bat Laslo Djere (SRB/N.31) 6-4, 6-7 (6/8), 6-3, 4-6, 8-6

• Benoît Paire (FRA) bat Pablo Carreño (ESP) 6-2, 4-6, 7-6 (7/1), 0-0 (abandon)

• Juan Ignacio Londero (ARG) bat Corentin Moutet (FRA) 2-6, 6-3, 6-4, 5-7, 6-4

• Rafael Nadal (ESP/N.2) bat David Goffin (BEL/N.27) 6-1, 6-3, 4-6, 6-3

Simple dames (2e tour) :

• Madison Keys (USA/N.14) bat Priscilla Hon (AUS) 7-5, 5-7, 6-3

• Lesia Tsurenko (UKR/N.27) bat Aleksandra Krunic (SRB) 5-7, 7-5, 11-9

Simple dames (3e tour) :

• Sloane Stephens (USA/N.7) bat Polona Hercog (SLO) 6-3, 5-7, 6-4

• Garbiñe Muguruza (ESP/N.19) bat Elina Svitolina (UKR/N.9) 6-3, 6-3

• Donna Vekic (CRO/N.23) bat Belinda Bencic (SUI/N.15) 6-4, 6-1

• Johanna Konta (GBR/N.26) bat Viktória Kužmová (SVK) 6-2, 6-1

• Markéta Vondroušová (CZE) bat Carla Suárez (ESP/N.28) 6-4, 6-4

• Anastasija Sevastova (LAT/N.12) bat Elise Mertens (BEL/N.20) 6-7 (3/7), 6-4, 11-9

• Kaia Kanepi (EST) bat Veronika Kudermetova (RUS) 4-6, 6-3, 6-0

• Petra Martic (CRO/N.31) bat Karolína Plíšková (CZE/N.2) 6-3, 6-3