(Madrid) La Roumaine Simona Halep (N.3) n’est plus qu’à une victoire de redevenir N.1 mondiale après sa qualification pour la finale du tournoi de Madrid aux dépens de la Suissesse Belinda Bencic (18e) en trois sets 6-2, 6-7 (2/7), 6-0 vendredi.

Agence France-Presse

Si elle s’impose en finale samedi, Halep, tenante du trophée à Roland-Garros, délogera lundi du trône de N.1 mondiale la Japonaise Naomi Osaka, battue en quarts de finale la veille, par Bencic justement.

La Roumaine y affrontera la Néerlandaise Kiki Bertens (N.7), déjà finaliste il y a un an et victorieuse de l’Américaine Sloane Stephens (N.8) en deux manches (6-2, 7-5) en soirée.

«Pour moi, c’est plus important de gagner le trophée ici que d’être N.1. Je préfère les titres aux numéros et aux classements. Mon objectif, c’est de jouer des finales et de gagner des trophées, a-t-elle priorisé. Ca va être très difficile demain (samedi).»

Halep, 27 ans, est devenue N.1 mondiale pour la première fois en octobre 2017. En tout, elle a occupé cette place pendant 64 semaines en deux mandats entrecoupés d’une courte prise de pouvoir de la Danoise Caroline Wozniacki début 2018. Osaka lui a succédé fin janvier après son sacre à l’Open d’Australie.