La Québécoise Eugenie Bouchard est la lauréate du «Heart Award» pour la saison 2018 de la Fed Cup, en vertu de son dossier parfait lors de la rencontre de barrage du Groupe mondial II face à l'Ukraine.

LA PRESSE CANADIENNE

La Fédération internationale de tennis (ITF) a annoncé la nouvelle vendredi. Le prix honore les athlètes qui ont représenté leur pays avec distinction, ont fait preuve de courage sur le terrain et d'un solide engagement envers leur équipe.

Bouchard avait gagné ses deux matchs en simple en avril dernier, aidant le Canada à conserver sa place parmi les 16 meilleures nations du monde.

La Lettone Jelena Ostapenko, la Belge Elise Mertens et la Slovaque Viktoria Kuzmova étaient également en nomination. Ces joueuses avaient été choisies par un groupe comprenant le président de l'ITF, David Haggerty, quelques anciennes joueuses de la Fed Cup, ainsi que des membres de la presse internationale. C'est toutefois un vote populaire qui a élu Bouchard en tant que gagnante du «Heart Award».

Ce prix est accompagné d'un chèque de 6000 $ que Bouchard peut remettre à l'organisme caritatif de son choix. La Québécoise a décidé de verser l'argent à la Fondation de l'Hôpital pour enfants de Montréal.

Lors de la rencontre de barrage du Groupe mondial II face à l'Ukraine disputée au Stade IGA les 21 et 22 avril derniers, Bouchard avait d'abord vaincu la 78e raquette mondiale, Kateryna Bondarenko, 6-2 et 7-5, avant de prendre la mesure de Lesia Tsurenko, alors classée au 41e rang, en trois manches de 4-6, 6-2 et 7-6 (5). Le Canada a remporté la rencontre 3-2 après un gain dans le double décisif. L'équipe canadienne amorcera donc sa campagne 2019 au sein du Groupe mondial II en février prochain.