Ce n'est pas la Russe qu'on attendait qui est passée au deuxième tour à Wimbledon, mardi.

ASSOCIATED PRESS

En duel de compatriotes, Vitalia Diatchenko, une qualifiée, a épaté en écartant Maria Sharapova 6-7 (3), 7-6 (3) et 6-4, en trois heures et sept minutes.

Sharapova a eu un léger avantage pour les bris (7-5), mais elle a aussi commis 11 doubles fautes. Championne du tournoi en 2004, Sharapova était la 24e tête de série. Elle a échappé les trois derniers jeux du match.

Jadis aux portes du top 70, Diatchenko est arrivée à Londres comme 132e joueuse à la WTA. En deuxième ronde l'attend Sofia Kenin des États-Unis, 76e.

Après avoir perdu une seule manche en route vers le titre de championne du simple féminin des Internationaux de tennis de Wimbledon il y a un an, l'Espagnole Garbine Muguruza a repris exactement là où elle a laissé, au All England Club.

Troisième tête de série, Muguruza a été rarement été en difficulté et elle a défait la Britannique Naomi Broady, 6-2, 7-5.

Du côté masculin, Rafael Nadal a été tout aussi convaincant alors qu'il a battu Dudi Sela, d'Israël, 6-3, 6-3, 6-2 en 1 h 50.

Inactif depuis son 11e triomphe aux Internationaux de France le mois dernier, l'Espagnol n'a nullement paru rouillé.

Nadal n'a pas gagné à Wimbledon depuis 2010 et s'il l'emporte, il deviendra seulement le deuxième homme dans l'histoire du tennis à réaliser le doublé France-Wimbledon en trois occasions. Le Suédois Bjorn Borg a gagné les deux tournois lors de trois années consécutives, entre 1978 et 1980.

Au deuxième tour, Nadal affrontera le Kazakhe Mikhail Kukushkin, qui a éliminé le Canadien Vasek Pospisil en quatre manches.

Le Serbe Novak Djokovic a battu l'Américain Tennys Sandgren 6-3, 6-1 et 6-2, dominant 7-1 pour les bris. Douzième tête d'affiche, il aura comme prochain rival Horacio Zeballos, de l'Argentine.

Alexander Zverev, quatrième tête de série, a eu le dessus contre l'Australien James Duckworth, 7-5, 6-2 et 6-0. L'Allemand a récolté les six bris du match, en plus de remporter 93 pour cent des points disputés sur ses premières balles.

Halep facilement, Kvitova éliminée

Muguruza a sauvé la seule balle de bris à laquelle elle a fait face et aurait pu signer une victoire encore plus convaincante si elle avait joué de façon plus incisive lors des opportunités qu'elle s'est créées.

«Je suis pas mal satisfaite de mon service et du contrôle de mes émotions, a analysé Muguruza. Vous savez, revenir dans un tournoi du Grand Chelem est toujours difficile. Alors, je suis très contente de la façon dont j'ai joué.»

Broady s'est bien battue au deuxième set en sauvant six balles de bris. Elle a cependant succombé à la pression constante de Muguruza lors du 12e jeu.

La Roumaine Simona Halep, favorite du tournoi, a vaincu la Japonaise Kurumi Nara 6-2, 6-4.

Aliaksandra Sasnovich, du Belarus, a surpris en éliminant la Tchèque Petra Kvitova 6-4, 4-6, 6-0.

Double championne sur la pelouse de Londres et huitième tête de série, Kvitova était perçue comme l'une des favorites cette année après avoir remporté le tournoi de Birmingham, sur gazon, le mois dernier. De plus, elle a amorcé la journée de mardi au premier rang du circuit féminin avec 38 victoires.

«Les nerfs étaient encore présents, a mentionné Kvitova. J'essayais de me battre contre moi-même.»

Sasnovich, 50e au monde, affichait un dossier à vie de 2-3 à Wimbledon, incluant une défaite dès le premier tour en 2017. Sa fiche à vie lors de tournois du Grand Chelem était de 9-13.

Johanna Konta, du Royaume-Uni, l'Allemande Angelique Kerber de même que les Australiennes Daria Gavrilova, Ashleigh Barty et Samantha Stosur ont signé des victoires en deux sets.

La fin pour Thiem et Goffin

Le tableau du simple masculin a perdu deux autres joueurs du top-10 mardi. Après Grigor Dimitrov (6e), vaincu par Stanislas Wawrinka lundi, l'Autrichien Dominic Thiem (7e) et le Belge David Goffin (10e) se sont vu montrer la porte de sortie.

Après avoir bénéficié d'un temps d'arrêt médical pour subir des traitements au dos, Thiem a abdiqué pendant la troisième manche alors qu'il tirait de l'arrière 4-6, 5-7, 0-2 contre le Chypriote Marcos Baghdatis.

Quant à Goffin, il s'est incliné en trois manches contre l'Australien Matthew Ebden.

L'Argentin Juan Martin del Potro a maintenu sa fiche immaculée en première ronde à Wimbledon alors qu'il a défait l'Allemand Peter Gojowczyk 6-3, 6-4, 6-3.

Cinquième tête de série, Del Potro disputait un premier match sur le gazon cette année, après s'être retiré du tournoi de Queens en raison d'une blessure à l'aine.

Au deuxième tour, il croisera le fer avec l'Espagnol Feliciano Lopez, tout aussi expéditif devant l'Argentin Federico Delbonis qu'il a battu 6-3, 6-4, 6-2.

En se présentant sur le court, Lopez a édité une page d'histoire du tennis en participant à un 66e tournoi du Grand Chelem consécutif, une séquence qu'il a amorcée en 2002 aux Internationaux de France. Le record appartenait au Suisse Roger Federer.