Eugenie Bouchard a remporté mardi son match de premier tour à Wimbledon. Elle a disposé de la Britannique Gabriella Taylor, 182e mondiale, en trois manches de 6-0, 4-6 et 6-3. Le match a duré une heure et 37 minutes.

Michel Marois LA PRESSE

Après avoir aisément enlevé la première manche en à peine 20 minutes devant une adversaire nerveuse et erratique, Bouchard a connu plus de difficulté dans la seconde, quand Taylor s'est mise à jouer avec un peu plus d'aplomb. Plus tendue, moins solide au service, la Canadienne a subi deux bris.

Le début de la troisième manche a encore été disputé, mais Bouchard a réussi un important bris au terme d'un très long deuxième jeu et elle a ensuite assuré sa victoire en assurant ses jeux au service. La joueuse de 24 ans n'a d'ailleurs pas accordé la moindre balle de bris dans la manche décisive.

Bouchard avait été finaliste à Wimbledon en 2014, mais elle n'est actuellement que 188e mondiale et a dû passer par les qualifications cette année. Elle vient toutefois de remporter ses quatre derniers matchs, sa plus longue séquence victorieuse depuis mars 2016 et semble dans une bien meilleure forme physique qu'au cours des deux dernières saisons.

«Je me sens beaucoup plus à l'aise sur le court, a déclaré Bouchard. Je me sens beaucoup plus moi-même. Vous savez, j'ai toujours eu la foi et c'est dans les moments difficiles qu'il est important de garder cette foi. Je l'ai de plus en plus. Il s'agit de continuer à progresser.»

Elle aura toutefois droit au deuxième tour à un test sérieux en la personne de l'Australienne Ashleigh Barty, 17e favorite, une joueuse qui excelle sur le gazon et qui l'avait battue lors de leur seul affrontement en carrière.

«Elle joue bien, estime Bouchard. Je crois qu'elle aime le gazon. Je vais tenter de lever mon jeu et de jouer aussi bien que j'en suis capable contre elle. Nous verrons ce qui arrivera.»

- Avec La Presse canadienne