Source ID:; App Source:

Serena Williams sera 25e tête de série à Wimbledon

Serena Williams a donné naissance à une petite fille... (Photo Toby Melville, archives REUTERS)

Agrandir

Serena Williams a donné naissance à une petite fille en septembre et a raté plus d'un an d'activités.

Photo Toby Melville, archives REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Howard Fendrich
Associated Press

Serena Williams sera la 25e tête de série à son retour à Wimbledon après avoir donné naissance à un premier enfant, une décision annoncée par l'All England Club qui classe la septuple championne de manière beaucoup plus favorable que son 183e rang à l'échelle de la WTA.

Les règles de la WTA permettent aux femmes qui ont raté du temps en raison d'une grossesse de s'inscrire à des tournois en vertu de leur classement précédent leur absence. Il n'est toutefois pas garanti qu'elles soient classées parmi les têtes de série, un sujet qui fait jaser depuis quelques mois en raison du cas de Williams. L'Américaine âgée de 36 ans a donné naissance à une petite fille en septembre et a raté plus d'un an d'activités.

En insérant Williams au sein du top 32, l'All England Club lui a fourni une sorte de «protection» en lui garantissant de ne pas affronter une autre joueuse parmi les têtes de série lors des deux premières rondes - et les autres têtes de série éviteront aussi de l'affronter tôt dans le tournoi. Williams est une ancienne reine du tennis détenant 23 titres majeurs en simple, un record de l'ère moderne. Elle n'a pas joué à Wimbledon en 2017, mais a triomphé lors de ses deux dernières participations, en 2015 et 2016.

En classant Williams 25e tête de série, elle pourrait croiser le fer avec l'une des huit premières têtes de série à partir du troisième tour.

Le tirage au sort aura lieu vendredi et les premiers matchs du tableau principal seront disputés lundi.

Trois Canadiens ont été classés parmi les têtes de série des différents tableaux. Milos Raonic est la 13e tête de série du tableau en simple masculin, tandis que Denis Shapovalov se retrouve au 28e échelon. Vasek Pospisil est aussi déjà inscrit au tableau principal masculin. Gabriela Dabrowski et sa partenaire de jeu chinoise Yifan Xu sont les cinquièmes têtes de série du tableau de double féminin.

Wimbledon et les autres tournois du Grand Chelem ont certains privilèges pour contourner les règles strictes de la WTA et de l'ATP en ce qui concerne les têtes de série. Par exemple, c'est pour cette raison que le détenteur de huit titres à Wimbledon Roger Federer a été classé favori par l'All England Club, mercredi, tandis que le numéro 1 mondial Rafael Nadal a été relégué deuxième tête de série.

Quand Williams s'est inscrite aux Internationaux de France en mai, son premier tournoi majeur en 16 mois, elle n'a pas été classée parmi les têtes de série par la Fédération française de tennis. Elle a éliminé les 11e et 17e têtes de série, en route vers le quatrième tour. Cependant, une blessure à un muscle pectoral l'a forcée à déclarer forfait avant un duel contre Maria Sharapova, détentrice de cinq titres majeurs en carrière.

L'Association américaine de tennis (USTA) a affirmé qu'elle avait l'intention de classer Williams parmi les têtes de série aux Internationaux des États-Unis, qui commenceront en août.

«Une grossesse ne devrait pas être pénalisée, a affirmé le porte-parole de l'USTA, Chris Widmaier. Si Serena Williams s'inscrit aux Internationaux des États-Unis, l'USTA reconnaîtra ses exploits, reconnaîtra son retour dans son milieu de travail et la classera parmi les têtes de série, peu importe son classement à l'échelle mondiale.»

L'effet domino de la décision prise par l'All England Club signifie que Dominika Cibulkova, 32e au classement mondial et deux fois quart-de-finaliste à Wimbledon, ne profitera pas d'un classement parmi les têtes de série et pourrait affronter n'importe quelle joueuse dès le premier tour.

«Je ne pense pas que c'est la bonne chose à faire, a dit Cibulkova sur les ondes de la BBC, mercredi, lors de l'annonce des têtes de série. Je ne crois pas que c'est juste.»

Aucune joueuse n'a gagné le titre en simple féminin à Wimbledon en ne faisant pas partie des têtes de série. Deux hommes ont soulevé le trophée sans en faire partie: Boris Becker en 1985 et Goran Ivanisevic en 2001.

Outre l'insertion de Williams, le reste du classement des têtes de série chez les dames respecte l'ordre du classement de la WTA. La championne des Internationaux de France Simona Halep sera la favorite, devant la championne des Internationaux d'Australie Caroline Wozniacki et la championne en titre à Wimbledon Garbine Muguruza. La championne des Internationaux des États-Unis Sloane Stephen sera la quatrième tête de série.

Chez les hommes, Marin Cilic est la troisième tête de série derrière Federer et Nadal. Le top 5 est complété par Alexander Zverev et Juan Martin del Potro.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer