Hésitante au départ, Maria Sharapova s'est reprise et a battu la Croate Mirjana Lucic-Baroni 4-6, 6-4 et 6-0 au premier tour de l'Omnium de Madrid, dimanche.

Mis à jour le 7 mai 2017
Tales Azzoni ASSOCIATED PRESS

La Russe en est à son deuxième tournoi après une longue absence, résultat d'une sanction pour dopage.

La gagnante de cinq tournois majeurs a glissé au 262e rang mondial. Lucic-Baroni est 20e.

Sharapova a subi trois bris en première manche, mais un seul dans les deux sets suivants. Elle a pris le service de sa rivale en sept occasions.

« Le premier match d'un tournoi est toujours l'un des plus difficiles, a dit Sharapova. Je suis juste contente d'avoir réussi à me défaire d'une fille coriace. »

Sharapova a dû rester à l'écart pendant 15 mois après un test qui a decelé du meldonium, lors des Internationaux de l'Australie de 2016. Le mois dernier, elle a été vaincue en demi-finales à Stuttgart, par la Française Kristina Mladenovic.

Sa rivale au deuxième tour sera la Québécoise Eugenie Bouchard, qui a suggéré que la Russe devrait être bannie à vie du tennis pour son offense.

Sharapova a toutefois dit qu'elle ne puisait pas de motivation supplémentaire dans le fait d'affronter la Québécoise.

« Ce n'est pas comme ça que je fonctionne, a dit Sharapova, 30 ans. Le public me suit intensément depuis que j'étais toute jeune. J'ai entendu toutes sortes de choses. Si vous laissiez tout vous affecter, je pense que ça serait assez problématique. Mon tennis parle de lui-même, et c'est sur quoi je me concentre. »

Bouchard s'est imposée 6-4, 4-6 et 6-1 devant la Française Alizé Cornet, dimanche.

Classée 60e, la joueuse de Westmount a évité les doubles fautes, une bourde que Cornet a commise six fois.

L'Allemande Angelique Kerber, deuxième raquette au monde, a battu la Hongroise Timea Babos, 6-4 et 6-2.