Roger Federer a grimpé lundi de sept places au 10e rang mondial, selon le classement de l'ATP publié au lendemain de sa victoire aux Internationaux d'Australie, un premier tournoi du Grand Chelem 2017 qui a permis au finaliste Rafael Nadal de se replacer au sixième rang (+3).

Publié le 30 janv. 2017
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le classement est toujours dominé par Andy Murray (no1) et Novak Djokovic (no2), malgré des éliminations précoces à Melbourne, respectivement en huitièmes de finale et au troisième tour.

S'étant tenu à l'écart du circuit durant les six derniers mois de 2016, Federer était sorti du top 10 mondial le 7 novembre dernier et avait chuté jusqu'à la 17e place qu'il occupait encore en abordant les Internationaux d'Australie.

Un classement qui lui avait valu un tableau compliqué avec, sur la route de son 18e titre majeur, quatre des 10 meilleurs joueurs du monde.

Stanislas Wawrinka, éliminé en demi-finale par Federer, gagne un rang et déloge de la troisième place Milos Raonic, demi-finaliste l'an passé mais écarté en quarts cette année (-1).

Gaël Monfils, éliminé en huitièmes de finale par Nadal, retombe au neuvième rang (-3).

Auteur de l'un des exploits de la quinzaine australienne pour avoir battu le numéro 1 mondial Andy Murray en huitièmes avant d'être éliminé en quarts par Federer, l'Allemand Mischa Zverev bondit de 15 places au 35e rang mondial, atteignant à 29 ans son meilleur classement en carrière.

Son petit frère Alexander, espoir du circuit à 19 ans, progresse de deux places au 22e rang après sa défaite au troisième tour face à Nadal.

Le tombeur de Djokovic Denis Istomin fait un bond de 37 places pour pointer au 80e rang, bien loin encore de son meilleur classement, 33e, atteint le 13 août 2012.