Gênée par ses cheveux, la Russe Svetlana Kuznetsova s'est coupé une longue mèche en plein match avant de battre la tenante du titre polonaise Agnieszka Radwanska après avoir sauvé, comme Karolina Pliskova contre Garbine Muguruza d'ailleurs, une balle de match, lundi au Masters de Singapour.

Mis à jour le 24 oct. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Ça me dérangeait beaucoup», a expliqué la Russe après la rencontre, remportée 7-5, 1-6, 7-5. «Je voulais les mettre derrière mon bandeau, mais mes cheveux sont très épais et très lourds».

«À chaque fois que je voulais taper un coup droit, ils me tombaient dans les yeux. Alors je me suis dit, «OK c'est quoi le plus important maintenant, mes cheveux que je veux faire pousser ou le match», a encore raconté la blonde de 31 ans, miraculée à Singapour puisqu'elle a arraché samedi le dernier billet en remportant le tournoi de Moscou.

Le coup de ciseau, réalisé sous le regard ébahi du public, lui a en tout cas réussi. Menée 4-2 dans la troisième manche elle a finalement remporté son duel dantesque contre la troisième mondiale au bout de 2 heures 48 minutes de jeu, et après avoir sauvé une balle de match.

La Tchèque Karolina Pliskova, cinquième joueuse mondiale, a elle aussi eu besoin d'en passer par là pour disposer de l'Espagnole Garbine Muguruza, 6-2, 6-7 (4/7), 7-5 dans une partie très accrochée également.

Finaliste des Internationaux des États-Unis, Pliskova était menée dans la troisième manche 4 à 1, puis 5 à 2 par la lauréate de Roland-Garros. La Tchèque a ensuite enchainé cinq jeux pour finalement l'emporter sur le service de son adversaire, en 2 heures 30 minutes.

«Je suis très heureuse de ce que j'ai fait, ce n'est pas le genre de chose qui arrive tous les jours», s'est félicitée la joueuse de 24 ans.