Qualifié pour les quarts de finale sans avoir cédé un set, tout semble facile pour Roger Federer alors qu'il est en quête d'un huitième titre record à Wimbledon.

Publié le 4 juill. 2016
Stephen Wilson ASSOCIATED PRESS

Federer a écarté l'Américain Steve Johnson, 29e joueur mondial, 6-2, 6-3, 7-5, égalant le record de l'ère professionnelle de Jimmy Connors en s'assurant un laissez-passer pour son 14e quart de finale à Londres.

Visiblement frais et dispos après deux jours de repos, Federer a brisé Johnson cinq fois et s'est montré en contrôle tout au long du match qui a duré un peu plus de 90 minutes - l'une des 16 rencontres de quatrième ronde à l'horaire de la journée.

«Je ne pense pas que c'était aussi facile que cela a paru», a nuancé Federer, troisième tête de série.

Federer n'avait pas joué depuis vendredi et il a été en mesure de se reposer pendant le week-end pendant que le tournoi a récupéré les retards accumulés en raison de la pluie de la première semaine.

«Je n'aurais jamais imaginé gagner mes quatre premiers matchs en trois sets. Je suis donc très heureux», a ajouté le Suisse, qui fera maintenant face à Marin Cilic (no 9), qui l'avait vaincu en route vers sa conquête des Internationaux des États-Unis en 2014.

«Il m'a servi toute une leçon en demi-finales des Internationaux des États-Unis il y a quelques années. J'espère donc lui remettre la politesse», a dit Federer

Si Federer se rend jusqu'à la finale, il pourrait y affronter Andy Murray (no 2), qui a facilement pris la mesure de Nick Kyrgios (no 15) 7-5, 6-1, 6-4 pour atteindre les quarts de finale pour une neuvième année consécutive.

Murray, le champion de 2013, a pris le contrôle du match quand Kyrgios a cédé le bris pour perdre le premier set. Il a rendez-vous avec le Français Jo-Wilfried Tsonga en quarts de finale.

Son succès a offert à Federer une 306e victoire en Grand Chelem et il se retrouve pour une 48e fois en quarts de finale d'un tournoi majeur, à trois victoires de devenir le premier joueur masculin à gagner huit titres à Wimbledon. Il est sur un pied d'égalité avec Pete Sampras et William Renshaw avec sept.

«Vous pouvez toujours perdre le tournoi lors de la première semaine, mais jamais le gagner, a précisé Federer. J'ai donc fait beaucoup de bonnes choses la première semaine et, à partir de maintenant, vous voulez vraiment - ou vous devez - commencer à jouer votre meilleur tennis.»

Sam Querrey, le tombeur du numéro 1 mondial Novak Djokovic en troisième ronde samedi, a confirmé sa présence en quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois. L'Américain, 28e tête d'affiche, a réussi 23 as et il a défait Nicolas Mahut 6-4, 7-6 (5), 6-4.

Querrey est le premier Américain à se qualifier pour les quarts de finale à Wimbledon depuis Mardy Fish en 2011 - et le premier à aller aussi loin en Grand Chelem depuis John Isner et Andy Roddick aux Internationaux des États-Unis en 2011.