Le Canadien Milos Raonic a réussi là où Novak Djokovic a échoué samedi à Wimbledon.

Mis à jour le 2 juill. 2016
LA PRESSE CANADIENNE

Après que le numéro un mondial eut subi une défaite surprise aux mains de l'Américain Sam Querrey plus tôt en journée, Raonic a livré une solide prestation devant Jack Sock, un autre Américain, qu'il a vaincu en trois manches.

Dans une rencontre de troisième tour sur le court central, Raonic, sixième tête de série, a vaincu Sock 7-6, (2), 6-4, 7-6 (1) en deux heures 15 minutes.

Impeccable au fil de ses trois premières sorties sur la pelouse londonienne, l'Ontarien de 25 ans a enregistré 27 as, le triple de son adversaire. Il n'a fait face qu'à trois balles de bris pendant tout le match, sans jamais fléchir.

Surtout, il a inscrit 60 coups gagnants, comparativement à 26 pour Sock, et n'a commis que 12 erreurs directes.

En quatrième ronde, Raonic croisera le fer avec le Belge David Goffin, 11e tête de série.

L'optimisme est de mise dans le clan Raonic, non seulement à cause de la qualité de son jeu depuis le début des hostilités, mais aussi parce que l'élimination de Djokovic lui ouvre une porte dans la section supérieure du tableau du simple masculin.

Raonic et Djokovic étaient destinés pour s'affronter en quarts de finale.

Pour atteindre la finale, Raonic pourrait toutefois devoir éliminer le Suisse Roger Federer en demi-finale.