Rafael Nadal a vaincu un joueur du top 5 mondial pour la première fois en plus d'un an, signant une victoire convaincante de 6-2, 6-1 aux dépens de Stanislas Wawrinka, et il s'est assuré son billet pour les demi-finales du Masters de Shanghai.

Justin Bergman ASSOCIATED PRESS

Le favori Novak Djokovic a également accédé aux demi-finales après avoir obtenu sa 15e victoire d'affilée. Il a eu raison de l'Australien Bernard Tomic 7-6 (6), 6-1.

Djokovic retrouvera Andy Murray en demi-finales, samedi, puisque le Britannique (no 3) a eu raison de Tomas Berdych 6-1, 6-3. Nadal affrontera Jo-Wilfried Tsonga dans l'autre demi-finale, le Français ayant défait le Sud-Africain Kevin Anderson 7-6 (6), 5-7, 6-4.

Nadal n'avait pas remporté une victoire contre un joueur du top 5 mondial depuis la finale des Internationaux de France l'an dernier quand il s'est imposé aux dépens de Djokovic pour s'assurer son 14e titre du Grand Chelem.

L'Espagnol, huitième tête de série, s'est montré très solide tout au long de son match contre Wawrinka et ses coups avaient le mordant et la profondeur qui lui ont fait défaut à l'occasion cette année. Pour un deuxième match d'affilée, il a également concédé une seule balle de bris, qu'il a sauvée.

Il s'agit de la victoire la plus décisive de Nadal face à Wawrinka en 15 confrontations. Il a passé plus de temps à s'entraîner avant le match (80 minutes) qu'il en a passé sur le court pour son match (63 minutes).

«Évidemment, quand vous affrontez les meilleurs joueurs, vous voulez bien faire et être compétitif, a confié Nadal. Je suis content. Je travaille tellement fort chaque jour, avec énergie.»

Wawrinka (no 4) n'était visiblement pas à son mieux. Le champion des Internationaux de France a multiplié les fautes directes sur ses coups de fond du court, complétant le match avec 34 fautes.

Il disputait son huitième match lors des 10 derniers jours après avoir enlevé le titre à Tokyo la semaine dernière et il s'était assuré une victoire à l'arraché en trois sets contre Marin Cilic en quarts de finale du tournoi, jeudi soir.

«Aujourd'hui, j'étais à la peine. C'est aussi simple que ça, a commenté Wawrinka. Contre Nadal, vous ne pouvez rien faire si vous n'êtes pas à 100%.»