Source ID:; App Source:

Internationaux des États-Unis: Serena trop forte

Serena Williams a remporté le 18e titre majeur... (Photo: Reuters)

Agrandir

Serena Williams a remporté le 18e titre majeur de sa carrière à New York.

Photo: Reuters

L'Américaine Serena Williams a complété dimanche soir à New York l'une de ses performances les plus dominantes en Grand Chelem en remportant un troisième titre consécutif aux Internationaux des États-Unis. Williams a facilement disposé de la Danoise Caroline Wozniacki, 6-3, 6-3 en tout juste 75 minutes.

Imposant sa puissance, comme elle l'avait fait dans chacun de ses six matchs précédents, la joueuse de 32 ans a réussi pas moins de 29 coups gagnants contre seulement quatre pour sa rivale.

Williams a remporté un sixième titre aux Internationaux, ne cédant aucune manche en route vers le titre comme elle l'avait déjà fait en 2002 et 2008. L'Américaine a ainsi enlevé un 18e titre majeur en carrière, rejoignant ses compatriotes Chris Evert et Martina Navratilova au palmarès. Elle n'est plus devancée que par l'Allemande Steffi Graf (22) et l'Australienne Margaret Court (24).

«J'ai remporté mon premier titre majeur ici (en 1999, quand elle n'avait que 17 ans) et je remporte aujourd'hui mon 18e! C'est très émouvant», a déclaré Serena Williams, qui a reçu un bracelet en or commémoratif d'Evert et de Navratilova après le match.

Serena Williams a également reçu une bourse record de 4 millions, incluant un boni d'un million pour avoir dominé la série de tournois préparatoires aux Internationaux. Elle a en effet remporté les tournois de Stanford et de Cincinnati, tout en atteignant les demi-finales de la Coupe Rogers au stade Uniprix.

«J'ai très bien joué cet été et toutes ces victoires m'ont permis de bâtir ma confiance. Je suis arrivée ici très calme et j'ai réussi à le demeurer tout au long du tournoi. Encore aujourd'hui, même si ce n'était pas facile de jouer contre une bonne amie comme Caroline, je suis restée très calme, très concentrée.

«Ce n'est qu'à la fin, quand j'ai réalisé que la victoire était proche, puis qu'elle était acquise, que l'émotion a pris le dessus. Je me sens très privilégiée de pouvoir être ici, de pouvoir connaître du succès dans ce sport qui occupe toute ma vie. Je remercie, ma famille, mon équipe, Patrick (Mouratoglou, son entraîneur), qui m'aident à être la personne que je suis...»

Malheureuse en Grand Chelem depuis le début de la saison avec des défaites hâtives et souvent étonnantes en Australie, à Roland-Garros et à Wimbledon, Serena Williams avait fait de ces Internationaux des États-Unis son grand objectif de l'année et elle n'a jamais été inquiétée.

Et même si elle a raconté après sa victoire qu'elle devrait redoubler d'efforts à l'entraînement pour espérer battre Wozniacki lors du prochain tournoi majeur, en janvier 2015 en Australie, c'est bien elle qui sera la favorite!

Caroline Wozniacki a félicité son adversaire à l'issue... (Photo: Reuters) - image 2.0

Agrandir

Caroline Wozniacki a félicité son adversaire à l'issue du match.

Photo: Reuters

Le retour de Wozniacki

Wozniacki, qui jouait la deuxième finale de sa carrière en Grand Chelem (elle avait perdu à New York en 2009), n'a pu répéter ses exploits des jours précédents. La Danoise s'est encore beaucoup dépensée, courant d'un bord à l'autre du court du stade Arthur-Ashe pour retourner un maximum de coups, mais cela s'est avéré vain devant une adversaire comme Williams.

«Serena a mieux joué que moi aujourd'hui et elle méritait largement cette victoire, a concédé la Danoise. C'est une grande joueuse, une bonne amie et quelqu'un qui m'inspire beaucoup sur le court et à l'extérieur. Je n'ai pas joué mon meilleur match en finale, mais j'espère pouvoir lui offrir une meilleure opposition la prochaine fois...»

La joueuse de 24 ans a toutefois prouvé pendant le tournoi qu'elle avait retrouvé le niveau qui lui avait permis d'occuper le premier rang mondial au tournant des années 2010. Wozniacki a remarquablement rebondi cet été après la fin très médiatisée de sa relation avec le golfeur Rory McIlroy.

Pendant que ce dernier remportait deux titres majeurs, elle a présenté une fiche de 19-4, avec un titre à Istanbul et cette finale en Grand Chelem, dimanche, qui lui a valu une bourse de 1,3 million et lui permet de réintégrer le top 10 féminin lundi.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Un 100<sup>e</sup> titre pour les jumeaux Bryan

    Tennis

    Un 100e titre pour les jumeaux Bryan

    Le duo formé de Bob et Mike Bryan, déjà considéré comme le meilleur de l'histoire du tennis masculin, a remporté dimanche son 100e titre... »

  • Kei Nishikori entrera-t-il dans l'histoire?

    Tennis

    Kei Nishikori entrera-t-il dans l'histoire?

    Kei Nishikori peut devenir le premier Asiatique à remporter un titre du Grand Chelem, mais son adversaire lundi en finale des Internationaux des... »

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer