Source ID:; App Source:

Serena et Makarova dans le carré d'as

Serena Williams se rapproche d'un 18e titre du... (Photo Ray Stubblebine, archives Reuters)

Agrandir

Serena Williams se rapproche d'un 18e titre du Grand Chelem.

Photo Ray Stubblebine, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Rachel Cohen
Associated Press
New York

Après un très mauvais départ au cours duquel elle a perdu les trois premiers jeux, Serena Williams est venue de l'arrière pour signer une 19e victoire consécutive aux Internationaux des États-Unis, mercredi.

Considérée comme une des meilleures au service, la favorite a été brisée deux fois de suite avant de prendre le contrôle pour l'emporter 6-3, 6-2 face à la 11e tête de série Flavia Pennetta.

Williams tente de devenir la première femme à remporter trois titres consécutifs à ce tournoi depuis que Chris Evert en a gagné quatre de 1975 à 1978. L'Américaine de 32 ans pourrait rejoindre Evert et Martina Navratilova avec 18 titres du Grand Chelem.

Williams, quintuple championne à Flushing Meadows, n'a pas atteint la demi-finale d'un tournoi majeur en 2014. La seule fois qu'elle n'a pas participé à au moins une finale du Grand Chelem au cours d'une saison, c'était en 2006.

Vendredi, Williams fera face à Ekatarina Makarova.

Makarova a atteint une première demi-finale de tournoi du Grand Chelem en défaisant Victoria Azarenka.

La Russe âgée de 26 ans l'a emporté 6-4, 6-2 afin de mettre fin à une séquence de quatre défaites en quarts de finale de tournois majeurs.

«Quelle sensation! Enfin en demi-finales», a-t-elle lancé.

Azarenka a admis qu'elle a souffert d'empoisonnement alimentaire la veille, mais n'a pas voulu dire à quel point cela l'avait affecté. Exceptionnellement imperturbable pendant la majeure partie du match, Azarenka a fracassé sa raquette après l'une de ses 27 fautes directes - celle qui a procuré un bris à Makarova et qui lui a permis de prendre les devants 4-2 dans le deuxième set.

«Je ne chercherai pas d'excuse, a dit Azarenka. J'ai fait du mieux que j'ai pu aujourd'hui. Je vais donner tout le mérite à mon adversaire. Elle a mérité de gagner. Elle a beaucoup mieux joué que moi aujourd'hui.»

Les deux joueuses étaient les 16e et 17e têtes de série, mais Azarenka montrait une feuille de route plus éloquente que celle de sa compatrote, étant double championne des Internationaux d'Australie et ayant perdu contre Serena Williams en finale des Internationaux des États-Unis au cours des deux dernières années.

Mais son classement a été affecté par une saison ponctuée de blessures. Elle a paru chancelante contre une rivale issue des qualifications, Aleksandra Krunic, au quatrième tour, avant d'avoir le meilleur en trois manches.

Pour ce qui est de Makarova, elle a surpris la Québécoise Eugenie Bouchard en deux manches. Mercredi, elle a profité pleinement des erreurs d'Azarenka, la grande gauchère exerçant de la pression en y allant de profondes frappes.

Tirant de l'arrière par un bris tôt en première manche, Makarova a immédiatement repris ce bris et a semblé en grande forme tout le reste du match. Elle n'a pas perdu de manche depuis le début du tournoi.

L'autre demi-finale opposera la 10e tête de série Caroline Wozniacki à la Chinoise Peng Shuai.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Novak Djokovic bat Andy Murray à l'usure

    Tennis

    Novak Djokovic bat Andy Murray à l'usure

    Novak Djokovic a eu Andy Murray à l'usure tard mercredi aux Internationaux de tennis des États-Unis, en l'emportant 7-6 (1), 6-7 (1), 6-2, 6-4 au... »

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer