• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > US Open: Serena Williams tentera de rejoindre Evert et Navratilova 
Source ID:; App Source:

US Open: Serena Williams tentera de rejoindre Evert et Navratilova

Serena Williams est coincée à 17 titres du... (PHOTO MARCIO JOSE SANCHEZ, ARCHIVES AP)

Agrandir

Serena Williams est coincée à 17 titres du Grand Chelem depuis sa conquête des Internationaux des États-Unis, il y a un an.

PHOTO MARCIO JOSE SANCHEZ, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Rachel Cohen
Associated Press
NEW YORK

Serena Williams a cessé d'éviter l'histoire, et elle s'est mise à l'écrire.

Jusqu'à tout récemment, elle faisait la sourde oreille dès qu'on la questionnait sur les marques ou les faits d'armes. Elle le crie aujourd'hui à tue-tête: En entamant les Internationaux des États-Unis, son principal objectif consistera à rejoindre deux des plus grandes joueuses de tennis au deuxième rang de l'histoire pour le nombre de titres majeurs en carrière (18).

«J'essaie de toute évidence d'égaler Chris (Evert) et Martina (Navratilova)», a-t-elle affirmé sans détour.

«Je travaille là-dessus depuis le début de la saison et ça ne s'est toujours pas matérialisé. Aujourd'hui, je ne m'en fais plus avec ça», a-t-elle admis candidement.

Williams est coincée à 17 titres du Grand Chelem depuis sa conquête des Internationaux des États-Unis, il y a un an. Lorsqu'elle a entamé son partenariat avec l'entraîneur Patrick Mouratoglou à l'été 2012, il lui a demandé de savourer chaque seconde de cette course aux records. Williams avait gagné quatre des six titres majeurs suivants, la médaille d'or olympique et deux titres du Championnat de la WTA consécutifs dans un intervalle d'à peine 16 mois.

Mais lors des trois premiers tournois majeurs en 2014, elle n'a pu franchir les quarts de finale. Sa dernière présence sous les feux de la rampe dans un tournoi du Grand Chelem s'était terminée étrangement, alors que Williams était incapable de servir dans un match de double à Wimbledon. Elle avait alors expliqué sa contre-performance par un virus qui l'affectait.

Evert, entre-temps, croyait que Williams l'aurait déjà surpassée. Et qu'elle serait même à la poursuite de la marque de 22 titres majeurs, établie par l'Allemande Steffi Graf.

Evert a remporté son 18e et dernier titre du Grand Chelem à 31 ans, soit le même âge que Williams lors de son parcours sans faute à Flushing Meadows en 2013. La motivation devient de plus en plus difficile à trouver à cause de la fatigue qui s'accumule au fil des saisons.

«Tu n'es plus aussi fraîche, a expliqué Evert. Parfois, tu ne veux tout simplement plus sortir du lit.»

Malgré tout ça, Williams est encore considérée comme la favorite pour l'emporter à Flushing Meadows lorsque le tournoi se mettra en branle lundi. Elle tentera de rejoindre Evert à titre de seules dames à avoir gagné trois titres consécutifs à New York depuis 1968.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer