Source ID:; App Source:

Simona Halep rejoint Maria Sharapova en finale

La Roumaine Simona Halep n'a pas perdu un... (Photo Dominique Faget, AFP)

Agrandir

La Roumaine Simona Halep n'a pas perdu un set en six matchs depuis le début du tournoi de Roland-Garros.

Photo Dominique Faget, AFP

Agence France-Presse
Paris

La Roumaine Simona Halep, quatrième joueuse mondiale, a défait l'Allemande Andrea Petkovic (27e) en deux sets de 6-2 et 7-6 (7/4) pour accéder à la finale de Roland-Garros, sa première en Grand Chelem.

Elle affrontera samedi la Russe Maria Sharapova, huitième tête de série.

Écrasante de supériorité jusqu'ici, Halep, 22 ans, n'a pas concédé le moindre set et a seulement laissé filer 30 jeux en six matchs. Jamais vraiment inquiétée, si ce n'est dans le deuxième set contre Petkovic, ses matchs n'ont pas duré plus de 1h30.

Jeudi, la joueuse de Constanta, a juste été un peu bousculée dans la deuxième manche par son adversaire allemande, qui disputait comme elle sa première demi-finale dans un tournoi majeur.

Petkovic a réalisé le bris pour mener 3-1. Sans s'affoler, Halep a débrisé dans la foulée, puis recollé à 3-3 sur son jeu de service conclu par un coup droit décroisé laissant son adversaire sur place.

Les deux joueuses étaient ensuite au coude à coude jusqu'au bris d'égalité où Halep a pu profiter des nombreuses erreurs (36 fautes directes au total) de Petkovic.

Cette première finale vient confirmer l'ascension fulgurante de Halep, passée en un an de la 57e place au 4e rang mondial. Cette progression exponentielle s'est accompagnée de sept titres en treize mois. Seule la numéro 1 mondiale Serena Williams a fait mieux.

L'ancienne numéro 1 mondiale chez les juniors, victorieuse de Roland-Garros en 2008 dans cette catégorie, rêve maintenant d'un triomphe chez les dames. Elle égalerait ainsi son agente, Virginia Ruzici, seule Roumaine à avoir été sacrée à Paris (en 1978).

Le duel face à Maria Sharapova, titrée à Roland-Garros en 2012, sera «très difficile», a souligné Halep, défaite par la tsarine en finale du tournoi de Madrid en mai (1-6, 6-2, 6-3).

«J'avais très bien débuté ce match en étant très agressive, a-t-elle affirmé. Mais ensuite, j'avais un peu trop reculé. Il faudra que je garde mon agressivité pour espérer prendre ma revanche.»

Avec sa victoire en demi-finale, elle est déjà assurée de grimper au troisième rang mondial.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer