Source ID:404144; App Source:cedromItem

Eugenie Bouchard joue déjà avec les légendes

Eugenie Bouchard partagera le court central du Centre Rexall,... (PHOTO AFP)

Agrandir

Eugenie Bouchard partagera le court central du Centre Rexall, lundi soir, avec les soeurs Serena et Venus Williams et la légende du tennis Monica Seles.

PHOTO AFP

Il n'a fallu que quelques mois à Eugenie Bouchard pour passer du statut d'espoir junior à celui de vedette établie. La jeune femme de 19 ans, 58e joueuse mondiale, partagera le court central du Centre Rexall, lundi soir, avec les soeurs Serena et Venus Williams et la légende du tennis Monica Seles.

«C'est un honneur pour moi de me retrouver sur le même court que ces grandes joueuses, a confié Eugenie, dimanche, en point de presse. Je vais jouer avec Monica, une de mes idoles, et je crois que nous allons beaucoup nous amuser, même si ce ne sera pas facile de gagner contre les soeurs Williams!»

Le sourire accroché aux lèvres, Bouchard était visiblement heureuse de revenir au Canada pour la Coupe Rogers. La saison dernière, au stade Uniprix, Bouchard avait profité d'un laissez-passer et elle n'avait déçu personne avec une victoire au premier tour contre l'Israélienne Shahar Peer (alors 68e mondiale), puis une belle performance contre la Chinoise Li Na au deuxième tour.

«J'adore jouer à la maison, a-t-elle avoué. C'était évidemment spécial l'année dernière chez moi, à Montréal, mais les gens m'appuient aussi beaucoup ici à Toronto. Tout à l'heure, après mon entraînement, j'ai signé des autographes pendant plusieurs minutes et les gens étaient très gentils avec moi.»

Eugenie Bouchard jouera son premier match demain contre la Russe Alysa Kleybanova, ancienne 20e mondiale qui a glissé au 602e rang en raison de blessures. «Son classement ne reflète pas son niveau de jeu, a estimé la Québécoise. Je l'ai affrontée en double récemment dans la World Team Tennis et elle frappait très bien la balle.»

«J'ai beaucoup progressé en un an»

Malgré son jeune âge, Bouchard assume avec un aplomb remarquable sa nouvelle place de meilleure joueuse canadienne. «J'ai beaucoup progressé en un an, a-t-elle estimé. J'ai travaillé sur mon service, sur mes déplacements, mais la grosse différence est au niveau mental. Sur le circuit professionnel, il faut vraiment être forte mentalement, personne ne vous fait de cadeaux! J'ai l'impression d'avoir beaucoup évolué sur ce plan.»

Finaliste en double au tournoi de Washington avec l'Américaine Taylor Townsend, Bouchard espère continuer à combiner les deux spécialités, une façon pour elle d'accumuler des heures de match et d'entraînement.

«J'ai gagné deux fois Wimbledon en double chez les juniors et j'aime jouer en double chaque fois que je le peux. Je peux pratiquer mes services, mes retours, mes volées, et cela aide mon jeu en simple.»

À Toronto, Eugenie jouera en double avec la Belge Kirsten Flipkens, étonnante demi-finaliste à Wimbledon il y a quelques semaines. Avec le simple et le match de démonstration de lundi soir, la Montréalaise aura donc une semaine chargée.

Une semaine comme elle les aime!




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer