Rafael Nadal a excellé au moment où il en avait le plus besoin, remportant les deux derniers sets contre John Isner pour accéder non sans mal au deuxième tour des Internationaux de tennis de France. L'Espagnol l'a emporté 6-4, 6-7 (2), 6-7 (2), 6-2, 6-4.

Mis à jour le 24 mai 2011
Chris Lehourites ASSOCIATED PRESS

Le quintuple champion, dont le palmarès est de 39-1 à Roland Garros, a disputé un match de cinq sets pour la première fois à Paris en sept présences.

«Ce sont toujours des matchs très, très serrés contre John car, avec son puissant service, on dispute le bris d'égalité et tu te retrouves toujours sous pression, a expliqué Nadal. Par moments au bris d'égalité, je n'ai pas très bien joué. J'étais probablement trop nerveux.»

Nadal s'est amené à Paris après avoir subi la loi de Novak Djokovic lors des finales des tournois sur terre battue de Rome et Madrid. Mais l'Espagnol, première tête de série, est encore considéré par plusieurs comme le favori à Roland Garros.

Même s'il a perdu le premier set, le grand Américain a tenu bon et contraint Nadal à disputer deux bris d'égalité, où son puissant service lui a permis de placer Nadal sur la défensive.

Nadal a perdu un set pour la dernière fois aux Internationaux de France en 2009, quand il a été éliminé par Robin Soderling au quatrième tour. Il n'avait jamais perdu un set précédemment au premier ou au deuxième tour.

Nadal, première tête de série, tente d'égaler le record de six titres de Bjorn Borg aux Internationaux de France.

Andy Murray et le double finaliste Robin Soderling se sont également qualifiés pour le deuxième tour mardi.

Murray l'a emporté 6-4, 6-1, 6-3 aux dépens du Français Eric Prodon.

Le Britannique, quatrième tête de série, a connu une séquence de quatre matchs sans victoire après sa finale perdue en Australie, mais il a atteint les demi-finales des tournois préparatoires à Monte Carlo et Rome.

Soderling, cinquième tête de série, a battu l'Américain Ryan Harrison 6-1, 6-7 (5), 6-3, 7-5.