Le double champion Roger Federer a remporté son premier match au tournoi Sony Ericsson, samedi, un résultat qui a contrasté avec la surprenante défaite de l'Américain Andy Roddick.

Mis à jour le 26 mars 2011
Steven Wine ASSOCIATED PRESS

Le numéro un mondial Rafael, qui est en quête d'un premier titre à Key Biscayne, a conservé son service pour battre le Japonais Kei Nishikori 6-4, 6-4.

Roddick, le champion en titre du tournoi, a demandé l'intervention du thérapeute à trois reprises au deuxième set avant de finalement s'incliner 6-4, 7-6 (4) devant Pablo Cuevas.

Roddick avait de la difficulté à respirer étant donné qu'il souffrait d'oppression thoracique. Il s'est accroupi à plusieurs reprises, et vers la fin de la rencontre il s'est mis à boiter.

Cuevas n'a jamais perdu son service et a réussi 15 as, notamment en raison des ennuis de santé de l'Américain. Le service de Roddick lui a permis de demeurer dans la rencontre et a même atteint 142 milles à l'heure, mais ses revers et ses volées ont été erratiques.

Cuevas, un Uruguayen de 25 ans classé 67e au monde, a vaincu un adversaire du top-10 pour la première fois de sa carrière.

Outre Roddick, cinq autres joueurs classés ont été éliminés: le no 10 Jurgen Melzer, le no 20 Albert Montanes, le no 22 Marcos Baghdatis, le no 26 Juan Ignacio Chela, et le no 28 Ernests Gulbis. Melzer a été défait 6-3, 6-4 par son ami et partenaire de double Philipp Petzschner.

Plus tôt samedi, Federer a requis à peine une heure pour disposer de Radek Stepanek 6-3, 6-3. Cette victoire était la 762e de la carrière du Suisse, qui rejoint ainsi Pete Sampras au septième rang à ce chapitre depuis l'avènement du Grand Chelem.

«C'est bien d'égaler Pete, mais il aurait pu jouer pendant encore plusieurs saisons, a dit Federer. Il pourrait encore remporter des matchs sur le circuit s'il le voulait.

«C'est une statistique amusante, mais ça démontre à quel point je suis sur le circuit depuis longtemps, à quel point j'ai triomphé aux quatre coins de la planète et sur toutes les surfaces de jeu. Je ne me suis jamais absenté pour de longues périodes. Je crois que c'est de cette manière qu'on récolte autant de victoires.»

Federer a glissé du deuxième au troisième rang mondial après s'être incliné devant Novak Djokovic la semaine dernière, en demi-finale d'Indian Wells.

Cette année, Federer affiche un dossier de 19-3 - ses trois défaites se produisant contre Djokovic. Ils pourraient de nouveau croiser le fer en finale dimanche.

Federer a remporté le tournoi de Key Biscayne en 2005 et 2006. Il a fait face à une seule balle de bris contre Stepanek, et a désormais enlevé les 18 dernières manches contre le Tchèque.

«J'ai été solide, j'ai pu le faire bouger et j'ai offert une bonne première balle, a dit Federer. En somme, je suis très satisfait.»

D'autre part, la 13e tête de série Mikhail Youzhny a rossé Yen-hsun Lu 6-1, 6-0, tandis que le Français Jo-Wilfried Tsonga (no 15) a vaincu Teymuraz Gabashvili 6-3, 6-7 (3), 6-3. Le no 26 Juan Ignacio Chela s'est incliné Feliciano Lopez 7-6 (3), 3-6, 6-4.

Du côté des dames, la championne du tournoi en 2006 Svetlana Kuznetsova a été surprise par Peng Shuai 6-3, 6-1 et Maria Sharapova (no 16) s'est débarrassé de Sabine Lisicki 6-2, 6-0.