Peter Polansky a éliminé l'Argentin Juan Monaco, 30e tête de série, en trois manches de 6-2, 7-6 (5) et 6-3, mardi, au premier tour des Internationaux des États-Unis.

ASSOCIATED PRESS

Pour le jeune Canadien, il s'agit d'un premier gain dans le tableau principal d'un tournoi du Grand Chelem.

«Vers la fin, j'ai vraiment commencé à bien servir, a commenté Polansky après le match. Je savais que si je jouais bien et que je restais concentré, je pouvais gagner. C'est extraordinaire. Surtout battre deux joueurs du 'top-35' au cours des deux dernières semaines. C'est énorme.»

De son côté, Novak Djokovic a combattu la chaleur et un de ses coéquipiers de la Coupe Davis dans un duel plus serré qu'anticipé.

Le Serbe, troisième tête de série, a battu son compatriote Viktor Troicki 6-3, 3-6, 2-6, 7-5, 6-3 dans un match qui a duré trois heures et 40 minutes.

Djokovic, qui a la réputation d'en arracher lorsqu'il fait chaud, tirait de l'arrière deux sets à un. Après que son service eut été brisé lors de la quatrième manche, il a amorcé sa remontée. Il a gagné la manche puis a obtenu le bris tôt dans le cinquième set.

«Quelqu'un dans la foule me disait 'Accroche-toi, n'abandonne pas' et c'est ce que j'ai fait», a dit Djokovic.

Parmi les autres gagnants, la 23e tête de série Feliciano Lopez a atteint le deuxième tour, tandis que Marcos Baghdatis (16e) s'est incliné 6-3, 2-6, 1-6, 6-4, 7-5 face au Français Arnaud Clément. Ernests Gulbis (24e) a aussi subi la défaite. L'Américain Mardy Fish, 19e tête de série, a eu besoin de cinq manches pour vaincre Jan Hajek.