Les États-Unis et la Russie ont partagé les points au premier jour de leur demi-finale de la Fed Cup après des victoires de Melanie Oudin et Elena Dementieva, samedi à Birmingham.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Oudin a donné le premier point aux Américaines en battant Alla Kudryavtseva 6-3, 6-3 mais la Russe Dementieva, 6e mondiale, a remis les choses en place en dominant 6-4, 6-3 la modeste Bethanie Mattek-Sands, 129e mondiale.

Dementieva a affiché une belle santé au service (72% de premières balles, un seul break concédé), pourtant souvent son péché mignon, et s'est montrée réaliste sur ses balles de break (3 sur 5) pour s'imposer en 1h42 min.

Oudin, 18 ans et 31e mondiale, a réalisé 18 coups gagnants mais a surtout très bien profité des nombreuses fautes directes de son adversaire (39) pour s'imposer en moins d'1 h 20 min sur surface rapide (indoor).

Elle a été menée de deux jeux dans les deux sets (1-3 au premier et 0-2 au second avec balle de 0-3 à défendre) mais est à chaque fois revenue au score.

Il s'agissait du premier match de Fed Cup de Kudryavtseva. Le jeune Russe, qui n'a pas caché que ses nerfs lui avaient joué des tours, s'est montrée élogieuse sur Oudin: «Elle ne lâche rien, tu lui donnes une petite occasion et elle saute dessus. Elle le cran d'aller chercher les choses quelque soit le score ou le contexte, c'est pour ça qu'elle est si forte.»

Dimanche, les simples doivent opposer Dementieva à Oudin et Mattek-Sands à Kudryavtseva ou sa compatriote Ekaterina Makarova. Le double mettra aux prises Dementieva et Makarova à la paire américaine Mattek-Sands/Liezel Huber. Cette dernière est classée N.1 mondiale dans la spécialité.

«Le match contre Elena (Dementieva) va être dur, a indiqué Oudin. Je savais qu'il fallait que je batte Alla (Kudryavtseva) car derrière il y avait Elena.»

La rencontre entre les Etats-Unis et la Russie est dévalué par l'absence de la plupart des meilleures joueuses des deux nations: les Américaines Serena et Venus Williams, blessées et qui ne sont plus apparues en sélection depuis 2007, ainsi que les Russes Dinara Safina et Svetlana Kuznetsova.

Le pays vainqueur de cette demi-finale devrait rencontrer en finale l'Italie, tenante du titre, qui a pris l'avantage 2 à 0 à domicile sur terre battue face à la République tchèque.