La Serbe Ana Ivanovic, tenante du titre, a été éliminée en huitièmes de finale de Roland-Garros par la Bélarusse Victoria Azarenka en deux sets 6-2, 6-3 dimanche.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Après un premier match laborieux, Ivanovic, N.8 mondiale, avait donné des signes de nette amélioration lors des deux tours suivants, mais a été logiquement dominée par la N.9 à la WTA.

La défaite de la Serbe n'est cependant pas une vraie surprise puisque Azarenka est en train de se révéler au plus haut niveau, alors qu'Ivanovic a surtout connu des déceptions depuis sa victoire à Paris il y a un an.

Gênée par une cascade de blessures, Ivanovic n'a gagné qu'un tournoi depuis un an, à Linz. Elle s'est surtout fait remarquer par une succession de contre-performances en Grand Chelem où elle n'avait plus réussi à aller au-delà du troisième tour.

La Serbe est en plus arrivée à Paris en panne de confiance au sortir d'une préparation ratée. Victime d'une inflammation au genou droit, elle s'était arrêtée en huitièmes de finale à Rome avant de déclarer forfait pour Madrid.

Une Ivanovic en petite condition n'a rien pu faire pour résister à la nouvelle petite terreur du circuit.

Azarenka, qui aura 20 ans en juillet, a déjà gagné trois titres cette saison, plus que n'importe quelle autre joueuse, le plus beau à Miami face à Serena Williams en finale.

C'est la première fois que la Bélarusse, qui vit aux Etats-Unis à Scottsdale depuis trois ans, atteint les quarts de finale en Grand Chelem. Elle avait déjà failli y arriver en janvier à l'Open d'Australie où elle avait copieusement dominé Serena Williams en huitièmes de finale avant de devoir abandonner, malade.

Sa victoire prive Roland-Garros d'un quart de finale entre Ivanovic et Dinara Safina qui aurait été un remake de la finale de l'année dernière.