Le Britannique Andy Murray n'a pas fait de cadeau au Croate Ivan Ljubicic, qui fêtait ses 30 ans jeudi, en le dominant 7-5, 7-6 (8/6) pour atteindre le dernier carré à Indian Wells.

AGENCE FRANCE-PRESSE

En demi-finale samedi, le quatrième joueur mondial défiera le Suisse Roger Federer (N.2) ou l'Espagnol Fernando Verdasco, 10e tête de série, opposés jeudi.

Murray reste sur trois victoires consécutives face à Federer depuis sa finale perdue en trois sets à l'US Open en septembre (Madrid, Masters, Doha) et sur une défaite face à Verdasco, en huitièmes de finale des Internationaux d'Australie, son seul revers de la saison pour l'heure (pour 19 succès et un forfait).

À défaut d'avoir produit un jeu brillant, l'Écossais a su profiter des erreurs de son adversaire (36 fautes directes) et de sa mise en jeu défaillante (seulement 47 % de premier service, alors qu'il s'agit de son point fort).

Il a étonnamment manqué l'occasion d'abréger la rencontre alors qu'il avait fait le plus dur en prenant le service du trentenaire croate à 4-4 pour mener 5-4 service à suivre et sceller le match. Mais l'Écossais a rendu son service dans la foulée, ce qui a ensuite forcé les deux joueurs au jeu décisif.

Murray, qui n'a jamais paru souverain, a conclu la partie à sa deuxième balle de match dans le bris d'égalité.

Avant de quitter le terrain, Ljubicic s'est vu gratifié d'un Happy birthday chanté par plusieurs milliers de personnes dans le Tennis Garden.

Le tournoi d'Indian Wells est le premier ATP 1000 (ex Masters Series) de la saison, soit le plus relevé depuis les Internationaux d'Australie.