(Paris) La skieuse du Liechtenstein Tina Weirather, médaillée olympique et mondiale en super-G, a annoncé mercredi sur ses réseaux sociaux qu’elle mettait un terme à sa carrière à 30 ans.

Agence France-Presse

« Ça aura été une chevauchée excitante, l’aventure d’une vie. Tout ce que je suis aujourd’hui, je le dois au ski. 15 ans après ma première course en Coupe du monde je peux dire sans regret que j’ai tout donné », écrit-elle.

PHOTO D’ARCHIVES MARK RALSTON, AFP

Tina Weirather lors d’une récente compétition en sol canadien le 8 décembre 2019 lors du Super-G de la Coupe du monde de ski de Lake Louise, en Alberta. Elle a terminé au 9e rang.

Héritière d’une famille de champions (sa mère Hanni Wenzel est double championne olympique, son père Harti Weirather champion du monde et son oncle Andreas Wenzel double médaillé olympique), la spécialiste du super-G a décroché le bronze aux Jeux de Pyeongchang en 2018 et l’argent aux Mondiaux de Saint-Moritz en 2017.

Tina Weirather a également remporté deux globes du super-G (2017 et 2018) et compte 41 podiums, dont 9 victoires en Coupe du monde.