(Noursoultan) La Canadienne Ivanie Blondin a décroché deux autres médailles d’or dimanche à la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste de Noursoultan, portant à trois son nombre de victoires ce week-end.

La Presse canadienne

Blondin, d’Ottawa, a enlevé les honneurs de l’épreuve de 1500 m féminin en une minute et 55,599 secondes — un record de piste. Il s’agissait de sa deuxième médaille d’or dans une épreuve individuelle au Kazakhstan, après celle acquise vendredi au 5000 m.

« Ç’a été une fin de semaine phénoménale !, s’est exclamée Blondin. Je ne pourrais être plus heureuse. Je savais que nous finirions par nous retrouver sur la première marche du podium en poursuite par équipes cette saison, mais il reste que cette médaille d’or a été la façon parfaite de couronner le week-end. J’ai déjà hâte aux courses de la semaine prochaine. »

L’Ontarienne âgée de 29 ans, la seule patineuse du pays à prendre part à cette épreuve, a devancé la Hollandaise Ireen Wüst par 28 centièmes de seconde, et l’Américaine Brittany Bowe par 0,36.

Elle a remis ça à peine une heure plus tard, lorsqu’elle a contribué à la victoire canadienne dans la poursuite par équipes.

Blondin, Isabelle Weidemann, d’Ottawa, Béatrice Lamarche, de Québec, et Valérie Maltais, de La Baie, ont grimpé sur la première marche du podium en vertu de leur chrono de 3:00,246 en finale.

« Notre secret, c’est qu’on s’entraîne chaque jour ensemble et qu’on a l’habitude de patiner ensemble, a dit Maltais. Je me suis bien sentie tout au long le week-end, et on a eu beaucoup de succès dans nos distances individuelles, alors on a pu amener cette énergie positive dans notre course [par équipes]. »

Les représentantes de l’unifolié ont devancé dans l’ordre les Néerlandaises (3:00,350) et les Russes (3:04,346).

Leurs collègues masculins sont passés très près de reproduire le même genre de performance en clôture de la Coupe du monde de Noursoultan.

Ted-Jan Bloemen, de Calgary, Jordan Belchos, de Toronto, Graeme Fish, de Moose Jaw, en Saskatchewan, et Tyson Langelaar, de Winnipeg, se sont adjugé la médaille d’argent en vertu d’un temps de 3:47,661. Les Canadiens ont concédé la victoire aux Italiens, auteurs d’un chrono de 3:46,317, mais ils ont devancé les Russes (3:48,260).

Par ailleurs, Langelaar s’est révélé le meilleur patineur du pays sur 1500 m. Il a terminé en 11e place, tandis que ses compatriotes David La Rue, de Montréal, et Antoine Gélinas-Beaulieu, de Sherbrooke, finissaient respectivement 14e et 17e.

La compétition a été remportée par le Chinois Zhongyan Ning en 1:44,918, devant les Hollandais Patrick Roest et Kjeld Nuis, dans l’ordre.