(Val Thorens, France) Le Canadien Kristofor Mahler a décroché la médaille d’or en super-finale à la Coupe du monde de ski cross de Val Thorens, samedi.

La Presse canadienne

Mahler, de Canmore, en Alberta, a évité les pièges et repoussé les attaques de ses adversaires pour signer sa première victoire en carrière sur ce circuit.

Les Français Bastien Midol et Jean-Frédéric Chapuis ont complété le podium, dans l’ordre.

Mahler, qui est âgé de 24 ans, disputait sa première course depuis qu’il avait subi une blessure à un genou l’an dernier, après s’être blessé à une épaule pendant la saison précédente.

PHOTO PHILIPPE DESMAZES, AGENCE FRANCE-PRESSE

Kristofor Mahler, suivi par Jean-Frédéric Chapuis et Bastien Midol

« Après deux longues années en rééducation, et de nombreuses journées de maladie, j’ai de la difficulté à y croire, a commenté Mahler à propos de sa victoire. C’est toute une façon d’effectuer son retour à la compétition. Je suis resté concentré et j’ai trouvé les bons corridors. »

Les autres skieurs canadiens, Kevin Drury et Brady Leman, se sont adjugé les cinquième et sixième positions, tandis que le Montréalais Christoper Delbosco s’est contenté du 18e rang.

Chez les dames, la Canadienne Courtney Hoffos a de nouveau obtenu une médaille après avoir terminé au troisième rang de la super-finale.

Hoffos, de Windermere, en Colombie-Britannique, avait signé son premier podium en carrière sur le circuit de la Coupe du monde la veille en grimpant sur la deuxième marche du podium.

PHOTO PHILIPPE DESMAZES, AGENCE FRANCE-PRESSE

De gauche à droite : Sandra Naeslund, Fanny Smith et Courtney Hoffos

« C’est tellement amusant, s’est exclamée celle qui participait à sa quatrième course en carrière. Une vague à la fois. Il faut être rapide. J’espère que je pourrai garder la cadence, et inspirer les jeunes à la maison. »

La course a été remportée samedi par la Suissesse Fanny Smith, devant la Suédoise Sandra Naeslund.

India Sherret, de Cranbrook, en Colombie-Britannique, convoitait également sa deuxième médaille du week-end, après avoir acquis le bronze vendredi. Elle a cependant abouti au pied du podium.

Quant à la Québécoise Brittany Phelan, de Sainte-Agathe-des-Monts, elle a complété le top 10, tout juste derrière ses compatriotes Zoe Chore et Marielle Thompson.

Phelan a cependant indiqué qu’elle avait subi une fracture à la main gauche pendant la compétition de vendredi, et en conséquence elle a admis avoir hésité à prendre le départ pour éviter d’aggraver la blessure.

Cette fracture, qui ne nécessitera vraisemblablement pas d’intervention chirurgicale, signifie cependant que la médaillée olympique devra composer avec la douleur pendant au moins la moitié de la saison.