(Montréal) Quand le train est passé, on ne le rattrape pas. C’est un peu ce qui a motivé le clan de la Québécoise Vanessa Lepage-Joanisse à se frotter à l’Américaine Claressa Shields, que plusieurs considèrent la meilleure boxeuse livre pour livre.

Lepage-Joanisse (7-1, 2  K.-O.) affrontera Shields (14-0, 2 K.-O.) chez elle, au Little Caesars Arena de Detroit, en combat de championnat unifié le 27 juillet, a annoncé Eye of the Tiger Management (EOTTM) par voie de communiqué mardi.

Les titres des lourdes du World Boxing Council (WBC), détenu par la boxeuse de l’Outaouais, et des mi-lourdes de la World Boxing Organization (WBO), seront à l’enjeu pour l’occasion, en plus du titre intérimaire des lourdes de la World Boxing Association (WBA). Le combat sera disputé à 175 lb.

Pour le clan Lepage-Joanisse, il s’agit de monnayer le plus efficacement possible son titre remporté par décision partagée contre l’Argentine Abril Argentine Vidal en mars dernier. Un peu comme l’avait fait David Lemieux, qui avait affronté un Gennady Golovkin au sommet de sa forme quelques mois seulement après avoir décroché le titre des moyens de l’International boxing Federation (IBF).

« C’est la même chose, seuls les montants en jeu seront différents, a acquiescé Marc Ramsay, directeur du développement et entraîneur principal d’EOTTM. David avait fait en un combat à l’époque ce qu’il aurait fait en 10 affrontements contre d’autres boxeurs, sans garantie de tous les remporter. [Pour Vanessa], avec les sommes disponibles en boxe féminine en ce moment, c’était le meilleur chemin à prendre. »

Il y avait d’autres combats possibles, mais qui auraient été aussi compliqués, tout en étant moins payants. Nous avons regardé toutes les options qui sont sur la table et c’était la plus intéressante pour nous.

Marc Ramsay, entraîneur principal d’Eye of the Tiger Management

Et Ramsay aime les chances de Lepage-Joanisse.

« Shields monte de catégorie. Il y a un aspect physique qui nous favorise. »

PHOTO CARLOS OSORIO, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

La boxeuse Claressa Shields

Shields a remporté l’or aux Jeux olympiques de Londres en 2012 et de Rio de Janeiro en 2016. Elle a notamment battu la Québécoise Marie-Ève Dicaire par décision unanime le 5 mars 2021 à Flint, au Michigan. Elle détient actuellement les ceintures IBF, WBA, WBC, WBF et WBO des moyennes.