(Las Vegas) Une personne bien au fait de la situation a révélé que le champion des poids lourds Tyson Fury a été déclaré positif à la COVID-19 et que son troisième combat face à Deontay Wilder sera repoussé à l’automne.

Greg Beacham La Presse Canadienne

La source a parlé sous le couvert de l’anonymat à The Associated Press, jeudi, parce que les promoteurs de cette lucrative trilogie finalisent encore les détails entourant la date de remise.

Fury (30-0-1, 21 K. -O.) et Wilder (42-1-1, 41 K. -O.) devaient s’affronter le 24 juillet, au T-Mobile Arena de Las Vegas, afin de compléter leur série d’excitants combats.

Fury, le champion britannique qui est considéré comme le meilleur boxe livre pour livre chez les poids lourds, a été déclaré positif au virus, tout comme plusieurs membres de son clan. Il était déjà aux États-Unis pour compléter sa préparation en vue du combat.

Le calendrier des sports de combat est déjà rempli pour les mois d’août et de septembre, ce qui voudrait dire que le troisième duel entre Fury et Wilder devrait avoir lieu en octobre.

Les deux boxeurs ont croisé le fer à Los Angeles, en décembre 2018, et se sont livré un combat nul. Même si Fury avait dominé l’affrontement par sa technique, Wilder a envoyé le Britannique au tapis à deux reprises.

Fury a ensuite malmené Wilder lors de leur combat revanche à Las Vegas, en février 2020, envoyant l’Américain au tapis à deux occasions. Le coin de Wilder a été forcé de lancer la serviette.

Wilder a exercé la clause à son contrat lui permettant de livrer une autre revanche à Fury et après une décision d’un juge en arbitrage, Fury a dû accepter cet affrontement plutôt que de se tourner vers un combat d’unification contre le Britannique Anthony Joshua.