Une fois de plus, le judoka Kyle Reyes s’est frayé un chemin jusqu’au podium des Championnats panaméricains, vendredi, en remportant la médaille d’or des moins de 100 kg à Guadalajara, au Mexique. Il a ainsi doublé la récolte de l’équipe canadienne après avoir vu Kelly Deguchi être décorée de bronze chez les moins de 57 kg.

Sportcom

Kyle Reyes, classé 30e au monde, a été intraitable et a remporté ses trois affrontements du jour. Il s’agit de sa quatrième médaille gagnée à des Championnats panaméricains, mais de sa toute première médaille d’or.

En grande finale, il s’est imposé devant le Chilien Thomas Briceno par ippon afin d’être couronné champion.

« Ça faisait longtemps que je n’avais pas terminé en première place, alors je suis vraiment content », a mentionné celui qui s’était classé cinquième au Grand Chelem d’Antalya disputé il y a deux semaines. « En finale, ç’a été plus difficile que ce à quoi je m’attendais, mais je suis content d’avoir été en mesure de réussir mon harai-goshi. »

Kyle Reyes a commencé la compétition en ayant le dessus sur le Dominicain Lewis Medina, qui a été pénalisé à trois occasions durant le combat. L’Ontarien de 27 ans a ensuite vaincu l’Américain Nathaniel Keeve par ippon en seulement 24 secondes pour atteindre la finale et terminer la journée en beauté.

« J’attendais les opportunités et j’ai su en profiter. À mon deuxième combat, je ne pensais pas que ça allait être aussi facile, mais j’ai été chanceux et j’en suis bien heureux », a indiqué Reyes, qui s’était également imposé face à Nathaniel Keeve pour obtenir une médaille de bronze aux derniers Championnats panaméricains, qui avaient eu lieu en novembre 2020.

Du côté féminin, Coralie Godbout a pris part au tournoi chez les moins de 78 kg La Québécoise a perdu son premier combat de la journée contre la Cubaine Kaliema Antomarchi, future médaillée d’argent. Elle s’est ensuite inclinée au repêchage face à l’Argentine Lucia Cantero.

Le bronze pour Kelly Deguchi

C’est jeudi que Kelly Deguchi est montée sur la troisième marche du podium chez les moins de 57 kg. Après avoir profité d’un laissez-passer au premier tour, la Canadienne s’est inclinée par waza-ari contre l’éventuelle médaillée d’argent, la Brésilienne Ketelyn Nascimento.

Deguchi n’avait toutefois pas dit son dernier mot. Elle s’est reprise au repêchage en l’emportant par ippon face à Cynthia Rahming, des Bahamas. Elle a réservé le même sort à l’Américaine Leilani Akiyama, ce qui lui a permis de mettre la main sur une médaille de bronze.

Amélie Grenier (-52 kg) a quant à elle perdu son seul combat, jeudi, face à l’Équatorienne Aracely Barrionuevo.

« Ce n’est évidemment pas le résultat que j’avais espéré après un an sans compétition. Cependant, chaque victoire, mais aussi chaque défaite m’apporte beaucoup d’expérience et ça me fournit de nouveaux apprentissages », a déclaré Grenier, qui en était à une première expérience aux Championnats panaméricains seniors. « Je vais me relever de cette défaite et m’entraîner encore plus fort en prévision des prochaines compétitions. »