(Trois-Rivières) C’est un Simon Kean serein qui a fermé le dossier Tyson Fury mardi. Sans nouvelle de son promoteur, le poids lourd trifluvien comprend qu’il ne sera pas celui qui sera offert au champion du monde WBC pour une défense optionnelle le 5 décembre à Londres.

STEVE TURCOTTE
Le Nouvelliste

Déçu, Kean ? Un peu, oui. Mais disons qu’il voit plus de positif que de négatif dans toute l’encre qui a coulé depuis deux semaines. « Dans le fond, je ne peux pas vraiment être déçu, je ne m’attendais pas à me battre en championnat du monde il y a quelques semaines à peine. Juste de voir mon nom circuler, c’est positif. Puis il y a eu de vraies négos, j’ai fait partie des options jusqu’à la fin. Ça prouve que ce n’est que partie remise. Que je vais avoir ma chance tôt ou tard », lance l’Olympien.

Pour poursuivre la lecture de cet article, cliquez ici.