(Las Vegas) Eleider Álvarez a fait un pas de recul dans sa tentative de redevenir champion du monde.

La Presse canadienne

Álvarez s’est incliné par K.-O. au neuvième round face à Joe Smith fils lors du combat principal d’un gala présenté à huis clos au MGM Grand de Las Vegas, samedi soir.

Âgé de 36 ans, le Colombien (25-2, 13 K.-O.) a paru à bout de souffle face à un adversaire tenace et il n’a pas été en mesure de sortir triomphant de ce combat éliminatoire pour le titre vacant de la World Boxing Organization (WBO). Le Montréalais d’adoption était le troisième aspirant au titre abandonné par Saúl Canelo Álvarez.

Smith (26-3, 21 K.-O.) était le quatrième aspirant pour cette ceinture et il a envoyé son rival au tapis grâce à une puissante main droite suivie d’un jab de la gauche. Il a été l’agresseur pendant tout le combat.

L’Américain affrontera maintenant le gagnant de l’autre combat éliminatoire entre les deux premiers aspirants, soit les Russes Umar Salamov et Maksim Vlasov. Ce duel n’est toutefois pas encore à l’horaire en raison des difficultés causées par la pandémie de COVID-19.

Les deux boxeurs n’ont pas perdu de temps à s’étudier au premier round et Smith a connu quelques bons moments, dont une séquence de plusieurs coups alors que son adversaire était dans les câbles.

Dans les rounds suivants, l’agressivité de Smith a détonné comparativement au style plus méthodique d’Álvarez. L’Américain a régulièrement foncé tête baissée vers son opposant, lui assénant plusieurs coups en puissance qui ont fait couler un peu de sang de son nez.

Smith a continué à imposer son rythme lors des cinquième et sixième rounds, mais Álvarez a réussi à placer une bonne main droite qui l’a légèrement déstabilisé.

Ce ne fut toutefois pas suffisant pour intimider Smith, qui a conservé le même plan de match jusqu’à ce qu’il mette fin au combat.

Álvarez a déjà détenu le titre de la WBO, mais il l’a perdu lors de son combat revanche contre Sergey Kovalev, en février 2019. Le Russe s’est cependant fait passer le K.-O. par Saul Álvarez en novembre.