Les judokas canadiens ont fait exactement ce qu’ils ont dit qu’ils allaient faire. Toujours incapables de s’entraîner avec contacts au Québec, conformément aux directives sanitaires publiques, les plus beaux espoirs olympiques ont choisi de s’exiler à Lethbridge, en Alberta.

La Presse

Ils sont neuf à avoir mis le cap vers l’Ouest canadien pour une durée de trois semaines, question de se préparer adéquatement à la reprise des compétitions internationales.

Les athlètes résideront dans un hôtel à proximité du club de judo qui fait partie des centres régionaux d’entraînement de Judo Canada. Ils seront dans une sorte de « bulle » et n’interagiront pas avec les résidents de l’endroit.

« C’est un concept pensé pour réduire les risques au maximum et assurer la sécurité de tous. Ils vont s’entraîner, manger et vivre ensemble exclusivement », explique Nicolas Gill, directeur général et directeur haute performance.

PHOTO FOURNIE PAR JUDO CANADA

Le gouvernement du Québec a récemment permis aux athlètes de haut niveau, comme les judokas, de réintégrer les installations de l’Institut national du sport du Québec. Ils ne peuvent toutefois pas pratiquer de sports de combat, car la distanciation sociale serait évidemment impossible à respecter.

« La pression de reprendre le plus rapidement possible est venue de la fédération internationale qui fait tout en son pouvoir pour reprendre la saison en septembre, ajoute Gill. Notre mandat demeure d’obtenir des résultats aux Jeux olympiques et il devenait nécessaire de permettre aux athlètes de s’entraîner dans des lieux sécuritaires. Après avoir fait le tour des options, les installations de Lethbridge sont pour nous l’endroit idéal présentement. »

Par voie de communiqué, Judo Canada précise que « trouver un endroit où s’entraîner avec combats est devenu essentiel afin que le Canada demeure compétitif sur la scène internationale, alors que les différentes nations n’ont pas toutes composé avec les mêmes mesures de confinement ces derniers mois. »

Les judokas canadiens présents à Lethbridge

Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg)
Antoine Bouchard (-73 kg)
Étienne Briand (-81 kg)
Zachary Burt (-90 kg)
Mohab El Nahas (-90 kg)
Shady El Nahas (-100 kg)
Arthur Margelidon (-73 kg)
Jacob Valois (-66 kg)
Antoine Valois-Fortier (-81 kg)