(Montréal) Eye of the Tiger Management est tenu à l’inactivité dans le ring, mais le groupe de promotion montréalais est toujours actif en coulisses. Jeudi, son président, Camille Estephan, a annoncé deux mises sous contrat importantes pour son organisation.

Frédéric Daigle
La Presse canadienne

Il a d’abord conclu un pacte à long terme avec le boxeur de Québec Lexson Mathieu, avant de s’adjoindre les services de l’ex-champion du monde Éric Lucas, qui occupera les postes d’ambassadeur et de directeur du développement chez EOTTM.

PHOTO D’ARCHIVES BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Éric Lucas avec Jean-Charles Lajoie, du 91,9 sports, lors d’un gala de boxe le 21 janvier 2016.

Mathieu est un bel espoir chez les super-moyens. Depuis ses débuts professionnels en janvier 2019, il a remporté ses huit combats, dont sept avant la limite. À sa dernière sortie, en décembre, il a mis la main sur le titre junior de la North American Boxing Federation (NABF) de la division en l’emportant par K. -O. technique au huitième round face au Mexicain Rolando Paredes.

Il devait faire les frais de l’un des deux galas prévus au Casino de Montréal par EOTTM à la mi-mars, galas qui ont été évidemment été annulés en raison de la pandémie de COVID-19.

Quant à Lucas, il effectue un retour dans le monde de la boxe. En plus de représenter l’entreprise lors de divers événements, son rôle de directeur du développement deviendra un poste clé au sein de l’organisation, qui n’a pas cessé d’ajouter des boxeurs à son écurie depuis sa création en 2011.