La Québécoise Kim Clavel, qui espère obtenir un combat de championnat du monde en 2020, poursuivra son année chargée en affrontant la Roumaine Xenia Jorneac, une gauchère, au Casino de Montréal, jeudi prochain.

Pascal Milano Pascal Milano
La Presse

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Kim Clavel et son entraîneuse Danielle Bouchard

Un 10e combat

Kim Clavel (9-0-0, 2 K.-O.) disputera déjà son 10e combat professionnel, jeudi prochain. Elle avait fait la transition en décembre 2017. « Ça a passé tellement vite, mais je trouve que j’ai fait les échelons graduellement et sans sauter d’étapes, souligne-t-elle. J’ai eu toutes sortes d’adversaires et j’ai boxé dans toutes sortes d’endroits. » Son entraîneuse, Danielle Bouchard, la juge « dix mois meilleure » qu’à la fin de son parcours amateur. « En boxe professionnelle, on est moins protégés, ce sont des petits gants et ça cogne plus dur. C’est rough. Elle a su développer une défensive qui est exceptionnelle chez les femmes. Son offensive était déjà sa force auparavant. »

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Son combat contre la Roumaine Xenia Jorneac sera le cinquième de Kim Clavel cette année.

Une année charnière

Ce combat face à Xenia Jorneac sera déjà le cinquième cette année. Kim Clavel et Danielle Bouchard ne cachent pas que 2019 sert de rampe de lancement en vue d’un combat de championnat du monde. « C’est une année charnière, résume Danielle Bouchard, parce qu’on veut chercher une ceinture dans les prochains combats. » « La boxe est très imprévisible, mais si je vais donner une estimation, je dirais que je suis à environ trois ou quatre combats d’un championnat du monde », précise Kim Clavel. Tout indique qu’elle devrait se battre une nouvelle fois au mois de décembre. Elle est déjà montée dans le ring en janvier, mars, mai et juin.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Kim Clavel est impatiente d’affronter une boxeuse européenne pour la première fois.

Une première gauchère

Habituée aux adversaires mexicaines ou sud-américaines, plus offensives, Kim Clavel est impatiente d’affronter une boxeuse européenne pour la première fois. « C’est une technicienne et elle est très linéaire. Ce n’est pas une fille qui donne beaucoup d’angle, mais quand elle décide d’aller par en avant, elle y va. Elle est assez forte physiquement. » Surtout, Xenia Jorneac (10-4-0, 3 K.-O.) offre un défi que Kim Clavel n’a jamais eu à relever au cours de sa carrière professionnelle. Elle est en effet gauchère. « Sa main arrière est très loin, alors la façon de se déplacer dans le ring va être différente. Il faut tourner vers sa main la moins forte. J’ai été très chanceuse parce que, à BoxeMontreal, on a plusieurs gauchers et gauchères, avec lesquels j’ai pu mettre les gants. »

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

L’infirmière a mis sa carrière en veilleuse pour se concentrer sur la boxe.

Une pause

Kim Clavel a décidé de mettre en veilleuse sa carrière d’infirmière pour mieux préparer la dernière ligne droite qui la mènera à un combat de championnat du monde. Cette année sabbatique, amorcée au cours du mois d’août, a déjà changé bien des choses dans son entraînement. « Je m’entraîne à temps plein avec deux séances par jour. On a le luxe de prendre du temps et de bien faire chaque chose, tant dans la préparation physique que dans les entraînements de boxe en gymnase. On a aussi ajouté de la natation, de la course et de la musculation pour que je devienne une meilleure athlète. La Kim qui va se présenter en championnat du monde sera la meilleure version de Kim Clavel. »

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

« Je m’attends à un beau duel », prévoit la boxeuse québécoise.

Huit rounds

Xenia Jorneac n’a disputé qu’un seul combat cette année. En juillet, la boxeuse roumaine de 26 ans s’est inclinée devant la Néerlandaise Alicia Holzken par décision unanime. Ce sera la première fois que la résidante de Munich, en Allemagne, disputera un combat à l’extérieur de l’Europe. Le combat de jeudi est prévu pour huit rounds. « Ce sera mon troisième combat à huit rounds, a précisé Kim Clavel. Ce n’est pas un problème pour moi. Je m’attends à un beau duel. » En finale du gala, présenté par Eye of the Tiger Management, Steven Butler (27-1-1, 23 K.-O.) affrontera le Mexicain Paul Valenzuela Jr (24-8, 16 K.-O.).