Mikaël Zewski remporte un combat endiablé

Avec cette victoire, Zewski devrait faire son entrée... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Avec cette victoire, Zewski devrait faire son entrée dans les top-15 de l'IBF et de la World Boxing Organization (WBO).

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

FRÉDÉRIC DAIGLE
La Presse Canadienne
Montréal

Mikaël Zewski a dû puiser au bout de ses ressources pour venir à bout du Mexicain Abner Lopez. Mais il a réussi son pari et a mis la main sur les titres vacants de l'International Boxing Federation (IBF) et North American Boxing Organization (NABO) des mi-moyens.

Zewski (33-1, 22 K. -O.) ne l'a toutefois pas eu facile contre Lopez (27-10-1, 23 K. -O.), qui a même fait visiter le tapis au Québécois au sixième round.

Le Trifluvien a posé un genou au sol après une série de coups couronnée par un crochet de gauche à la tête. Zewski a bien terminé le round après avoir encaissé ce compte de huit.

C'est grâce à son travail dans les premiers rounds, chaudement disputés, et aux septième et huitième assauts que Zewski a pu obtenir la faveur des trois juges, 96-93 et 97-92 deux fois, des pointages surprenants en vertu de cette chute au sixième.

Zewski a par contre repris le dessus aux deux rounds suivants à l'aide de jabs acérés et de plusieurs bons crochets. Au huitième, Lopez a semblé ébranlé en deux occasions, par un crochet et un uppercut, sans jamais fléchir.

Avec cette victoire, Zewski devrait faire son entrée dans les top-15 de l'IBF et de la World Boxing Organization (WBO). Il conserve également sa ceinture de champion international du World Boxing Council (WBC), qui n'était pas en jeu.

Furieuse victoire de Lafrenière

Juste avant ce choc, les super-moyens Francis Lafrenière (19-7-2 10 K. -O.) et Jose Luis Zuniga (16-4-1, 9 K. -O.) ont offert un furieux combat aux spectateurs réunis au Casino de Montréal.

Les deux boxeurs ont tout tenté pour ne pas laisser le sort du duel dans les mains des juges, lançant chacun des attaques en puissance sans trop se soucier de leur défense.

Lafrenière, à son premier combat avec l'entraîneur Stéphan Larouche après 14 ans avec les frères Grant, a eu le dessus par décision unanime, 79-73 et deux fois 78-74.

Il s'agit d'une performance fort louable de Zuniga, qui a été appelé en relève il y a deux jours. L'adversaire original de Lafrenière n'avait que 50 % de sa vision dans un oeil.

Groupe Yvon Michel ne doit pas apprécier le travail des médecins étrangers : Marie-Ève Dicaire a vu son combat face à la Dominicaine Lina Tejada annulé pour la même raison en mars dernier. C'est de nouveau la RACJ qui a veillé au grain dans cette affaire.

Seyi, Houle et Pellerin triomphent

Wilfred Seyi (6-0, 3 K. -O.) a récolté une sixième victoire consécutive chez les professionnels. Le protégé de Larouche n'a pas été en mesure de passer le K. -O. au Mexicain Brian Galvez (4-1-1, 1 K. -O.) - pour qui il s'agissait d'un premier revers - mais le mi-lourd a inscrit une décision unanime sans équivoque. Les trois juges ont octroyé un pointage de 60-54.

En lever de rideau, la mi-moyenne de Trois-Rivières Marie-Pier Houle (2-0, 1 K. -O.) a inscrit le premier K. -O. de sa carrière quand son crochet de droite a envoyé la Mexicaine Veronica Diaz Marin (0-3) au tapis au quatrième et dernier round. Diaz Marin s'est relevée avant le compte de 10, mais l'arbitre Martin Forest a sagement stoppé les hostilités à 1 : 46.

Yan Pellerin (8-1, 2 K. -O.) a toujours beaucoup de supporters quand il boxe, mais il ne leur a pas offert sa plus belle prestation face à Michel Mejia Borja (1-2). Le lourd léger de Granby est passé de gaucher à droitier souvent dans ce combat, sans grand résultat. Il a tout de même fait assez pour l'emporter par décision unanime, obtenant 40-36 de la part des trois juges.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer